vendredi, 27 janvier 2023

L’Allemand OroraTech empoche 15 millions d’euros pour fournir des solutions spatiales pour une « Terre durable »

OroraTech, basée à Munich, une entreprise spatiale de renseignement sur l’infrarouge thermique, a révélé le Mercredi, qu’il a levé 15 millions d’euros dans un tour d’extension de série A dirigé par la société belge Edaphon, un fonds à effet environnemental. Les bailleurs de fonds précédents Findus Endeavour, Ananda Effect Ventures, BayernKapital, ConActivity, Peak Ventures, SpaceTec Capital et les experts du marché Ingo Baumann et Clemens Kaiser ont également participé.

L’entreprise a également obtenu un cofinancement non dilutif de l’État libre de Bavière et de l’Agence de l’espace européen (ESA).

Utilisation du capital

OroraTech indique qu’il utilisera les fonds pour renforcer sa position de premier et unique fournisseur industriel d’informations thermiques-infrarouges spatiales en introduisant un 2e système thermique -caméra infrarouge en orbite en mai 2023.

Thomas Grübler, PDG d’OroraTech, déclare : « Le tout nouveau financement nous permettra de sortir notre deuxième caméra vidéo et d’accélérer notre stratégie d’expansion à divers cas d’utilisation. Le développement rapide d’OroraTech est également apprécié par le quartier des investisseurs – Je suis ravi d’accueillir à bord notre nouveau financier – Edaphon.En collaboration avec nos financiers et spécialistes du marché existants, nous allons accélérer l’aspiration d’OroraTech à prendre le niveau de température de la Terre dans le monde toutes les trente minutes et fournir des informations infrarouges thermiques pour une ouverture et une meilleure prise de décision. »

Shor À propos d’OroraTech

Créée en 2018 par Björn Stoffers, Florian Mauracher, Rupert Amann et Thomas Grübler, OroraTech est une société d’intelligence de l’information infrarouge thermique qui offre des informations exploitables pour les entreprises durables.

OroraTech a lancé son réseau de 100 caméras électroniques infrarouges thermiques pour suivre en permanence le niveau de température de la Terre et présenter des schémas basés sur des données avec le lancement de la toute première caméra infrarouge thermique sur un nanosatellite début 2022. Des clients de services et de gouvernements sur les 6 continents utilisent son service Wildfire Intelligence.

La caméra infrarouge thermique de l’entreprise fournit des informations dans deux bandes optiques : infrarouge à ondes longues (LWIR) et infrarouge à ondes moyennes (MWIR). La caméra infrarouge thermique industrielle LWIR est utilisée pour enregistrer sur bande le niveau de température ambiante d’un objet, qui varie de -30 à 80 ° C. Le feu, par exemple, est un événement extrême distinct qui est incroyablement chaud. Afin d’identifier « extrêmement » bien les objets chauds des objets à basse température, OroraTech utilise en outre la bande MWIR.

Selon l’entreprise, la caméra vidéo n’a pas besoin de refroidissement en raison de son style, ce qui réduit dépenses substantielles et bat les capteurs IoT au sol et les drones dans les airs. Afin d’évaluer les données en orbite et de fournir des informations en temps réel, le système est également équipé de capacités de communication inter-satellites et de traitement embarqué basées sur l’IA. Toutes les 30 minutes, OroraTech fournira des aperçus répétés à l’échelle internationale grâce au lancement de ses 100 caméras électroniques en orbite.

Au sein de l’en 2015, le groupe OroraTech s’est considérablement développé pour atteindre 80 experts. L’équipe représente plus de 20 nationalités avec une formation en ingénierie aérospatiale, en données satellitaires et en style, en ingénierie optique, en développement de logiciels, en intelligence organisationnelle, en vente et en marketing. Basée à Munich, en Allemagne, OroraTech a élargi son empreinte avec des spécialistes aux États-Unis, au Canada et au Luxembourg en 2022.

« Des solutions de la région pour une Terre durable »

L’objectif de limiter la poussée des températures mondiales à 1,5 °C a en effet affecté la politique climatique mondiale depuis l’Accord de Paris de 2015. Il était évident lors de la COP27 en Égypte que le globe ne parviendrait pas à atteindre cet objectif. Les catastrophes naturelles et les pertes monétaires qui surviennent sont le résultat de la fièvre de notre planète.

Dans une déclaration, OroraTech souligne que les incendies de forêt contribuent entre 17 et 20 % des émissions mondiales de carbone chaque année et sont responsables de 10 milliards de dollars. dans les pertes assurées. La possibilité d’atteindre les objectifs de développement durable (ODD) pour la biodiversité, l’eau, la santé, la vie terrestre et le climat en est considérablement affectée.

Cependant, les innovations spatiales essentielles ont déjà commencé à réduire émissions de gaz à effet de serre, déclare OroraTech. La production d’énergie est de plus en plus fiable grâce aux technologies d’observation de la Terre (OT). Avec les données d’OT, les détails des unités de détection au sol aident à améliorer la qualité de l’air, la santé des forêts et la vérification des crédits carbone pour les propriétaires forestiers.

Avec la vision de « l’intelligence thermique pour un Terre durable », OroraTech a lancé la première caméra électronique infrarouge thermique non refroidie au début de 2022 dans le cadre de son réseau de 100 caméras qu’elle prévoit d’avoir en place d’ici 2026. En conséquence, elle a fini par être la première organisation commerciale à disposer d’une caméra électronique infrarouge thermique dans l’espace et à fournir des informations pratiques aux clients du monde entier.

Le produit actuel de la société sur le marché, le Wildfire Intelligence La solution utilise des données tierces déjà disponibles pour la détection et le suivi des incendies de forêt, et est utilisée par des clients à l’échelle internationale pour protéger plus de 160 millions d’hectares de forêt sur six continents. L’entreprise collabore également avec des sociétés d’analyse d’informations, des fournisseurs d’options d’entreprise et des institutions en raison du besoin croissant du marché en informations sur les données infrarouges thermiques.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici