vendredi, 27 janvier 2023

L’application de rencontres basée aux Pays-Bas Breeze empoche 1,3 million d’euros pour « humaniser » l’expérience de rencontre

Breeze, une plateforme de rencontres hors ligne basée à Rotterdam, a révélé le mercredi 30 novembre que il a en effet levé 1,3 million d’euros dans le cadre d’un nouveau tour de financement de l’américain VC FJ Labs et du suédois Buzz Ventures.

Thomas Plantenga, PDG de Vinted, Kalo Bagijn, fondateur de Binck, Chris Zadeh, créateur d’Ohpen, et JC Heyneke, constructeur d’AI Venture Home, ont également participé à la ronde.

La start-up a également reçu des investissements d’importants investisseurs providentiels, composés de Stefan van den Berg (Lexa, Match), Rogier Fischer (Litebit, Hadrian) et Thijs Verheul, créateur de United Wardrobe.

La plateforme de rencontres néerlandaise déclare qu’elle utilisera les fonds pour accélérer sa croissance et l’avancement de ses articles.

Le co-fondateur et PDG Joris van Doorninck a déclaré : « Nous sommes vraiment ravis du tout nouveau groupe de financiers. C’est bien de continuer à construire Breeze quand vous comprenez qu’ils, avec leur expérience et leur compréhension, aussi y croient et sont maintenant motivés pour en faire un grand succès avec nous. »

Breeze : ce que vous devez savoir

« Dating » est en fait devenu une procédure numérique. Cela commence par le glissement superficiel illimité, suivi du chat désagréable. Dans une application de rencontre, les utilisateurs passent beaucoup de temps sur leur téléphone, mais rarement à tout moment en personne à un rendez-vous réel.

Un groupe d’étudiants animés d’un esprit d’entreprise ont décidé de résoudre ce problème.

Breeze a été créé en 2020 par un groupe d’anciens stagiaires de la TU Delft : Marsha Goei, Marco van der Woude, Thomas van der Pas, Daan Alkemade, Thomas Oomens, Philip van den Heuvel et Joris van Doorninck — dans le but d’humaniser les rencontres en ligne.

Contrairement aux applications de rencontres conventionnelles, Breeze ne permet pas de parler. Au lieu de cela, les utilisateurs planifient une date directement au moyen d’un sélecteur de date après un intérêt mutuel, ou une « correspondance ».

La prend ensuite rendez-vous chez l’un de ses partenaires hôteliers affiliés. Cependant, les deux utilisateurs paient un petit coût pour le rendez-vous, y compris une toute première boisson.

Selon l’affirmation de l’entreprise, elle compte actuellement 50 000 rendez-vous et est en fait la troisième application de rencontres la plus téléchargée aux Pays-Bas ces derniers mois.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici