mardi, 5 mars 2024

L’application d’épargne et d’investissement Moneybox sera rentable pour l’ensemble de l’année 2023 et au-delà, alors que le patron salue une année « marquante »

Le responsable de l’application britannique d’économies de coûts et d’investissement financier Moneybox a salué aujourd’hui l’année « tournante » de la start-up et a déclaré que la fintech paierait pour toute l’année 2023 et au-delà.

La rentabilité frappante a été une tendance énorme dans la fintech ces dernières années, les financiers n’étant plus encouragés par la mentalité de croissance à tout prix des start-ups et souhaitant plutôt voir leurs bilans basculer dans le noir.

Le co-fondateur et co-PDG de Moneybox, Charlie Mortimer, a déclaré que la fintech paierait pour toute l’année 2023 et dans le futur.

Les chiffres publiés sur Companies Home révèlent que Moneybox, dont le siège est à Londres, a été fabriquée avant -des pertes fiscales de 4,1 millions de ₤ pour l’exercice se terminant en mai 2023, contre 15,1 millions de pertes avant impôts l’année précédente.

Mortimer a déclaré que les pertes ont diminué en raison de l’augmentation des bénéfices, intégrée à une « gestion bien gérée ».  » base de coûts, y compris :

« Moneybox sera rentable pour l’ensemble de l’année civile 2023 et nous prévoyons que cela continue. »

Revenus en l’année se terminant en mai 2023 était disponible à 28,7 millions de ₤, contre 10,1 millions de ₤ l’année précédente.

Les chiffres révèlent également que le nombre d’employés du groupe est passé de 267 à 321 chez Moneybox, avec une augmentation de les employés du service client.

Le mois dernier, Moneybox, dont le co-PDG est Ben Stanway et qui a levé plus de 100 millions de livres sterling à ce jour, a révélé qu’elle avait désormais plus de 5 milliards de livres sterling de biens sous administration, en hausse de 43 % sur l’année, et compte désormais plus d’un million de consommateurs.

Créée en 2016, Moneybox affirme qu’en proposant des ISA à vie, elle a en fait aidé plus d’un demi-million de primo-accédants ambitieux à économiser leurs tout premiers dépôts immobiliers.

Moneybox est soutenu par Oxford Captial, 8 Roads Ventures et Breega, entre autres.

Image principale : les co-fondateurs de Moneybox, Ben Stanway et Charlie Mortimer (délégué à droite). Image : Non-crédité.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici