mercredi, 7 décembre 2022

Le capital-risque polonais bValue lève 72 millions d’euros pour investir dans des entreprises rentables et en croissance de la CEE

Basée à Varsovie, bValue, une société de capital-risque en phase de démarrage, a annoncé mardi qu’elle a lancé bValue Growth, son 3ème fonds, avec un objectif de 100MEUR. Cela dit, le VC polonais a actuellement levé 72 millions d’euros auprès d’institutions, d’entreprises familiales et de particuliers.

Avec le 3ème fonds, le VC prévoit d’investir entre 5 et 15 millions d’euros dans 8 à 12 entreprises lucratives et en croissance avec des modèles d’entreprise évolutifs de la CEE ( centrale et orientale) pour une participation de 20 à 40 pour cent.

L’entreprise cible doit avoir un EBITDA positif et ne pas dépasser 25 millions d’euros de chiffre d’affaires.

« L’ centrale et orientale, elle-même fragmentée et comprenant relativement peu de marchés, a en fait vu une augmentation des entreprises technologiques de taille moyenne vendant leurs services et produits dans le monde entier. La majorité d’entre elles n’atteindront jamais le statut de licorne et pour cette raison ne font pas appel à Les VC à la recherche de soi-disant créateurs de fonds. Cependant, ils ont le potentiel d’atteindre une taille et un succès qui les rendront attrayants pour les grands fonds de capital-investissement ou les financiers tactiques. Il s’agit d’un créneau de marché important, où nous voyons beaucoup d’opportunités d’investissement financier qui peut générer des rendements considérables », déclare Maciej Balsewicz, associé fondateur de bValue.

bValue Growth

bValue Growth est géré par Maciej Balsewicz et Michał Bartosz. Le 3e fonds (bValue Growth) fait suite au succès de deux fonds de démarrage gérés par bValue au cours des six dernières années, avec une valeur combinée de 20 millions d’euros.

Le VC a en fait déjà réalisé 36 investissements dans les 2 derniers fonds et laissé 12 affaires.

La sortie comprend Senuto (acquis par WhitePress/RTB House), Wannabuy (obtenu par BenefitSystems), PushPushGo (obtenu par Vercom), Callpage (obtenu par SaaS Labs), Purella Superfoods (acquis par Bakalland), et Shoplo (obtenu par SumUp).

Le premier fonds, dans sa phase de sortie, a en fait déjà enregistré un retour de 3x MoIC et prévoit d’atteindre 10x MoIC dans les 2 à 4 prochaines années.

Le 2e fonds d’amorçage est toujours en phase de développement de valeur mais prévoit sa toute première sortie dans les mois à venir.

Quelques-uns des portefeuilles de bValue Seed, pour n’en nommer que quelques-uns, comprennent

  • Tidio :services de chat en direct, chatbot et mailing pour les micro-entreprises ; Fonds levé : 25 millions d’euros de série B en 2022
  • Plus de croissance : Créateur de marques en ligne dans les domaines de la parentalité, des finances personnelles et du bien-être ; Fonds levé : 5 millions d’euros lors d’un tour de pré-amorçage en 2022
  • Spin.ai : une plate-forme tout-en-un qui fournit la dernière ligne de cyberdéfense pour les informations SaaS ; Fonds levé : 16 millions d’euros en série B en 2022
  • Aggero : plate-forme pour les marques afin de gérer et d’engager les influenceurs du jeu vidéo ; Fonds levé : 4 millions d’euros de financement d’amorçage
  • Votre KAYA : une marque D2C d’articles de soins féminins fabriqués avec des ingrédients actifs biologiques sûrs.

« Les fonds propres en Pologne et dans les PECO semblent être contrôlés par des fonds de rachat, qui se sont développés sur les sorties complètes des entrepreneurs de la première génération. Le marché a changé, et divers besoins nécessitant des méthodes différentes Nous voyons de vastes opportunités d’investissement financier dans les PME dont les créateurs ne cherchent pas une reprise complète mais souhaitent développer leur entreprise pour atteindre un succès et une valorisation plus élevés d’ici 4 à 5 ans. Ce sont précisément les fondateurs que nous recherchons. les propriétaires sont conscients de la capacité de croissance de leur entreprise et du besoin de capital extérieur et de conseils pour y parvenir, déclare Michał Bartosz, associé chez bValue.

« Nous voyons un nombre croissant d’entreprises qui ne suivent pas le cours menant à une valorisation d’un milliard de dollars, mais faites appel à des investisseurs tactiques qui les obtiennent à un coût qui génère des rendements attractifs pour les investisseurs. C’est une marque claire que notre communauté technologique mûrit, et il existe plusieurs méthodes pour établir et développer une nouvelle organisation. Nous construisons bValue Development sur notre compétence dans les investissements financiers de démarrage et de capital-investissement pour ouvrir la toute nouvelle voie pour les entreprises technologiques en pleine croissance », déclare Maciej Balsewicz.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici