mercredi, 28 février 2024

Le fonds scandinave de capital-risque axé sur les biotechnologies Sound Bioventures ouvre ses portes avec 110 millions d’euros

Malmö/ La société de capital-risque des sciences de la vie basée à Copenhague Sound Bioventures a dévoilé la première clôture de son fonds inaugural à 110 millions d’euros. Le nouveau fonds cible les sociétés de biotechnologie basées en et aux qui s’occupent de médicaments pour traiter les maladies orphelines et rares, et qui souhaitent investir dans la « phase médicale ou médicale sur le point d’être » où l’investissement se traduira par une lecture clinique  » phase. Sound Bioventures prévoit d’investir un tiers des fonds dans des entreprises scandinaves, un tiers dans des sociétés basées aux États-Unis et au Royaume-Uni et un tiers dans des entreprises de toute l’Europe.

Les créateurs de Sound Bioventures, Casper Breum (ancien Novo Nordisk, Lundbeck et Lundbeckfonden Ventures), Johan Kördel (anciennement Pharmacia, Biovitrum et Lundbeckfonden Ventures) et Bibhash Mukhopadhyay (anciennement Johnson&Johnson, Astra-Zeneca et NEA) ont réalisé une trentaine d’investissements dans des activités de stade clinique traitant des traitements des maladies rares/orphelines. .

Le fonds est ancré par Novo Holdings, Saminvest, Vækstfonden, le Fonds européen d’investissement (FEI) via le Fonds d’assurance européen et Ramsbury Invest ainsi que le capital personnel des créateurs.

Bien que le financement d’entreprises innovantes figure en tête de liste des préoccupations de Sound Bioventures, l’entreprise a également l’intention de tirer parti de ses propres antécédents pour créer des entreprises et favoriser un échange plus approfondi d’innovations, de connaissances sectorielles dge et des capitaux des deux côtés de l’Atlantique.

« Notre tête de pont aux nous distingue de nombreux autres financiers européens dans le domaine des sciences de la vie. En plus de nous donner accès à une circulation d’offres premium depuis les États-Unis, cela nous permet également d’attirer des investisseurs américains pertinents dans nos sociétés de portefeuille européennes », a commenté Breum.

« En plus de faire un fonds rentable investissement financier, nous prévoyons de travailler avec le groupe transatlantique extrêmement qualifié pour traduire un développement plus scandinave en entreprises avec une empreinte internationale établissant des médicaments pour des besoins médicaux cruciaux non satisfaits », a commenté Søren Møller, partenaire de traitement de Novo Seeds.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici