jeudi, 29 juillet 2021

Le fournisseur d’infrastructures bancaires ouvertes Yapily lève 51 millions de dollars

Sur un marché apparemment plus chaud que le poisson-chat poêlé, la start-up londonienne de services bancaires ouverts Yapily a en fait récolté 51 millions de dollars lors de la toute première clôture d’un tour de table de série B. Le financement devrait être consacré à l’avancement des technologies de facilités bancaires ouvertes de l’entreprise et s’étendre à toute l’ avec l’objectif de couvrir 95 % du continent d’ici la fin de l’année.

Actuellement actif au Royaume-Uni, en Italie, et l’Allemagne, pour atteindre cet objectif ambitieux de protection continentale (presque) totale d’ici la fin de l’année, Yapily vise ensuite la et l’Espagne, avec des aspirations internationales fixées à 2022.

Selon les paiements internationaux 2021 de Worldpay Rapport, en 2020, on estime que les virements bancaires représentent 8% de tous les paiements mondiaux du commerce électronique. Avec les paiements de compte à compte entrant dans le leur, en tant que l’un des fournisseurs de services d’infrastructure sous-jacents de cette forme de paiement, Yapily est en passe de faire une mise à mort. C’est-à-dire s’ils peuvent triompher. Il y a des concurrents féroces comme Railsbank, qui vient de lever 70 millions de dollars, et TrueLayer a également empoché 70 millions de dollars en avril, entre autres.

Ayant déclaré que, la société compte Intuit QuickBooks, GoCardless, American Express, BUX, Volt, Moneyfarm et Vivid Money parmi sa clientèle, il est donc clair que Yapily est au coude à coude dans la course.

« L’Europe est le leader mondial du financement ouvert, et les clients et les organisations vont commencer à voir plus d’innovations sur des marchés tels que les prêts immobiliers, les retraites et les assurances, avec un accès beaucoup plus facile aux informations financières et à l’infrastructure de paiement », a commenté le PDG et fondateur Stefano Vaccino. « Avec de plus en plus de cadres dans le monde, le moment est idéal pour doubler nos plans de développement en entrant sur des marchés régis par la réglementation et en permettant aux entreprises de créer des produits ou des services monétaires meilleurs et plus justes. »

Sapphire Ventures a mené la série B, et les financiers existants Lakestar, HV Capital et Latitude se sont tous impliqués.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici