jeudi, 21 octobre 2021

Le nouvel acteur des paiements B2B Mondu lève 14 millions de dollars. En ronde de graine.

Avant même de commencer, permettez-moi de répéter que la fintech berlinoise des paiements B2B Mondu a levé 14 millions de dollars en financement d’amorçage. La graine. Financement.

Maintenant que vous, moi et le mur avez eu le temps de choisir nos mâchoires sur le sol, passons au quoi dans le wtf ?

Mondu a été créé en août de cette année. Attends, attends, août ?!?!? J’ai besoin d’une autre minute.

Aaa et nous sommes de retour. Oui, où étais-je ? Ah d’accord. Mondu a été fondée par les marchands expérimentés Malte Huffmann et Philipp Povel et lancera les choses avec le produit bien-aimé du jour, un accord d’achat immédiat (BNPL) pour les marchés B2B et les commerçants, une technique de paiement flexible avec des conditions nettes, le tout sans les maux de tête financiers et opérationnels souvent liés au processus.

Maintenant, si vous me ressemblez, toute cette histoire B2B BNPL vous dit quelque chose. Allons inspecter les archives de Tech.eu (c’est une majuscule me conseille T Robin), et violà, Hokodo de Londres fait quelque chose de très similaire. Et puis naturellement, il y a le Biller d’Amsterdam. Qu’est-ce qui a suffisamment motivé FinTech Collective et Cherry Ventures pour mener un tour de table de 14 millions de dollars ?

Eh bien, comme tout investissement solide et souvent efficace, le produit est quelque chose, l’équipe et les créateurs en sont une autre. Et c’est ici que se situent les actions de différenciation.

Malte Huffmann et Philipp Povel sont des noms que vous n’êtes peut-être pas des noms de famille, mais après avoir creusé (je crois que les sociétés de capital-risque appellent cela une diligence raisonnable ?), ils forment un duo puissant dont les autres joueurs de la région doivent à juste titre se méfier.

Malte Huffmann a en fait travaillé pour le Boston Consulting Group et Zalando avant de partir au Brésil pour co-fonder Dafiti, et Philipp Povel a en fait vu le temps chez JP Morgan, a co-fondé MyBrand, et est le co-fondateur de Huffmann chez Dafiti. Si vous avez pris note de la scène du commerce électronique LATAM, via le Global Fashion Group, l’un des joueurs dominants de la région, Dafiti a eu une introduction en bourse réussie en 2019.

Sur la nouvelle entreprise Huffmann et Povel commentent : « Il s’agit de la première étape de la poursuite de notre fonction visant à simplifier la vie financière des PME afin qu’elles puissent se concentrer sur leur service de base. Nous sommes ravis de travailler avec des financiers et des investisseurs providentiels complémentaires qui apportent une expérience approfondie de la fintech, du B2B et du commerce électronique alors que les coûts et les marchés B2B évoluent rapidement en ligne. »

Comme indiqué, FinTech Collective et Cherry Ventures ont mené le tour de table, avec un certain nombre de fondateurs et cadres supérieurs de Klarna, Zalando, SumUp et d’autres grandes entreprises de fintech et de commerce électronique participant en tant qu’investisseurs providentiels.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici