lundi, 4 mars 2024

Plus d’un tiers des femmes chefs d’entreprise ont suspendu leurs projets de croissance en raison des taux d’intérêt élevés, selon Tide

  • Le tout nouvel indice britannique de Tide sur les femmes propriétaires d’entreprises montre que les femmes propriétaires d’entreprises découvrent qu’il est difficile de planifier l’avenir.
  • Les taux d’intérêt élevés, l’inflation et l’absence d’accès au financement nuisent aux femmes. PME dirigées par des PME
  • Quoi qu’il en soit, les trois quarts, soit 74 % des femmes interrogées, s’attendent à ce que leurs bénéfices augmentent en 2024
  • Tide aide 200 000 femmes au Royaume-Uni à lancer de nouvelles organisations en 2027

LONDRES–(COMPANY WIRE)– Les femmes chefs d’entreprise suspendent leurs projets de croissance en raison des taux d’intérêt élevés, révèle une étude réalisée par Tide1, la principale plateforme de services financiers du Royaume-Uni.

Les résultats font partie du tout nouveau Indice des femmes entrepreneurs au Royaume-Uni de Tide, lancé aujourd’hui. L’indice est un baromètre examinant les défis auxquels les femmes du Royaume-Uni sont confrontées lorsqu’elles démarrent et développent leurs services.

Avec un taux d’intérêt au Royaume-Uni oscillant autour de 5 %, plus d’un tiers, soit 38 %, ont déclaré avoir ont en fait mis leurs projets de croissance sur la glace, et 37 % ont déclaré avoir du mal à gérer leurs flux de trésorerie. Sur les 458 femmes interrogées par Tide, 339, soit 74 %, ont déclaré que les taux d’intérêt élevés ont eu un effet négatif sur leur entreprise au cours des 6 derniers mois. Parmi ces femmes, 40 % admettent qu’elles ont du mal à se préparer à long terme, tandis qu’une cinquième (21 %) déclarent que les bénéfices servent à rembourser les prêts.

Les femmes ont également révélé l’inflation (38 %). suivis par les coûts énergétiques (25 %) et les difficultés d’accès au financement (25 %) ont eu un impact négatif sur leur organisation au cours des 6 derniers mois.

Quelles que soient les difficultés, les femmes interrogées restent globalement très optimistes. La majorité, 74 %, est optimiste quant à 2024 et prévoit une croissance des bénéfices cette année. Près d’une personne sur cinq (18 %) pense que cette évolution sera considérable.

— Un message de notre partenaire– Tide’s

Les femmes membres admettent que des facteurs individuels affecteront probablement leurs services au cours des 12 prochains mois. Les sentiments de manque de confiance en soi (33 %), de manque de prise au sérieux en tant qu’entrepreneur (26 %) et d’absence d’aide pour les obligations familiales, c’est-à-dire s’occuper des enfants ou des parents âgés, prédominent.

Heather Cobb , vice-présidente directrice de l’engagement des membres chez Tide, a déclaré : « Aujourd’hui, nous présentons le premier Indice des femmes entrepreneurs de Tide, qui met en évidence les défis auxquels sont confrontées les femmes lors du démarrage et du développement de leur organisation. Au Royaume-Uni, l’implication des femmes dans l’entrepreneuriat reste obstinément bas par rapport à d’autres pays sophistiqués.

« Notre étude révèle que les taux d’intérêt élevés créent des obstacles supplémentaires pour les femmes entrepreneurs récemment établies, déjà aux prises avec des problèmes tels que la garde d’enfants et une faible confiance en elles. Je suis heureux de voir que les femmes membres de Tide sont positives à l’égard de 2024. Néanmoins, nous contactons également le Royaume-Uni pour faire davantage pour motiver et soutenir les femmes chefs d’entreprise, en particulier à l’heure où les partis politiques importants se préparent. pour une année électorale. »

Grâce à un programme de contenu composé de vidéos, d’événements et d’autres engagements, Tide a l’intention de promouvoir l’égalité des sexes et d’éliminer les obstacles à l’entrepreneuriat féminin. L’entreprise se consacre à aider 200 000 femmes dans le Le Royaume-Uni et 500 000 femmes en Inde lancent de toutes nouvelles entreprises d’ici 2027. Tide avait actuellement intégré 100 000 entreprises dirigées par des femmes début 2023, soit 10 mois avant son objectif de fin d’année 2023.

Femme- Les services dirigés par les femmes ne représentent qu’un cinquième (20 %) de toutes les nouvelles entreprises au Royaume-Uni.2. Indépendamment du développement, en général, seulement 5,6 % des femmes au Royaume-Uni dirigent leur propre entreprise3, soit bien moins que dans les économies établies comme le Canada (15 % ) et aux États-Unis (11 %).

À propos de Tide :

Fondée en 2015 et introduite en 2017, Tide est la principale plateforme monétaire d’entreprise au Royaume-Uni. Tide aide les PME à gagner du temps (et de l’argent) dans la gestion de leur entreprise en proposant non seulement des comptes d’entreprise et des services bancaires associés, mais également un ensemble complet de solutions administratives extrêmement fonctionnelles et connectées, de la facturation à la comptabilité. Tide compte 575 000 PME membres au Royaume-Uni (plus de 10 % de part de marché) et 200 000 PME en Inde. Tide a également été récompensé par la certification Fantastic Location to Work.

Tide a été financé par Anthemis, Apax Digital, Augmentum, Creandum, Goodwater, Jigsaw, Latitude, LocalGlobe, Passion Capital, SBI Group, SpeedInvest et Tencent, entre autres. Elle emploie près de 1 600 Tideans dans le monde. L’aspiration à long terme de Tide est de devenir la principale plateforme financière d’organisation au niveau international.

— LinkedIn
— X
— Instagram

1Une enquête menée auprès de 1 327 membres de Tide a eu lieu entre le 27 octobre et le 18 novembre 2023

2The Rose Review 2023

3The Rose Review 2023

Contacts

Robin Tozer, Alice Cho

SEC Newgate : [e-mail sécurisé]

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici