vendredi, 1 mars 2024

Un tribunal des îles Caïmans condamne Oussama Ammar à verser 7 millions d’euros à The Family

La Grande Cour des îles Caïmans a en fait tenté une décision qui ordonne à Oussama Ammar et à deux de ses sociétés individuelles, Fabuleo Ltd enregistrée à Hong Kong et Aletheis The First Ltd, de verser plus de 7 millions d’euros à l’organisation. il a déjà été crédité d’avoir co-fondé The Household.

La décision fait suite à un désaccord persistant entre les cofondateurs de The Household, Alice Zagury et Nicolas Colin, et Ammar, avec les précédentes allégations de détournement de fonds.

Alors que la convocation initiale déposée aux îles Caïmans mentionnait 3 052 864 euros, l’argent qui devait être acheté à plusieurs startups n’a cependant jamais eu lieu, selon un rapport remis par Le Figaro, le Le montant précis de 7 367 787,97 euros prononcé par les juges des îles Caïmans considère également le manque à gagner subi par The Household, s’élevant à des pertes de 3 946 818,22 euros.

Le jugement des îles Caïmans n’est que le premier des problèmes d’Ammar car La Famille a également porté plainte devant les tribunaux d’Angleterre et du Pays de Galles, demandant une indemnisation basée sur les actions d’Ammar, notamment :

  • Avoir abusé de son pouvoir en tant que directeur/gestionnaire de diverses entités pour gérer le transfert illégal à lui de sommes appartenant à La Famille ou à des financiers.

  • Ayant effectivement abusé de la confiance de financiers dont il était le principal interlocuteur, notamment en interagissant à tort sur opérations d’investissement.

  • Avoir effectivement abusé de la confiance de ses partenaires et collaborateurs en faisant des déclarations incorrectes sur les échanges qui auraient eu lieu entre lui et certains actionnaires, financiers et autres.

  • Avec sa holding personnelle Fabuleo Limited, ayant effectivement pris des participations ou obtenu des paiements de certaines sociétés du portefeuille de The Family, en violation des contrats qui lient Oussama Ammar et Fabuleo Limited à La Famille et ses autres parties prenantes.

  • Enfin, avoir effectivement abusé de sa position de directeur/gestionnaire d’entités particulières pour organiser des transactions secondaires à son avantage alors qu’il était confronté à un conflit d’intérêts. — une circonstance qu’il n’a pas jugé bon de révéler aux investisseurs dont il recherchait la confiance au nom de The Household.

Un procès devant les tribunaux britanniques pourrait avoir lieu en Novembre 2024.

Article précédent de Tech.eu sur le sujet :

La famille engage une action en justice contre l’ancien co-fondateur Oussama Ammar pour détournement de fonds présumé

Le complot s’épaissit dans la querelle de The Household avec l’ancien co-fondateur Oussama Ammar

Collage d’images principales développé via une image provenant de The Household.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici