samedi, 4 février 2023

VanMoof : Plus ils vendent, plus ils perdent

VanMoof, développeur et concepteur de vélos électriques urbains basé à Amsterdam, est confronté à un dilemme financier. Selon les chiffres des ventes de 2021 calculés par le média monétaire néerlandais FD, les dépenses liées à l’offre d’un vélo VanMoof sont supérieures à celles du coût d’achat, ce qui se traduit par une marge brute de 11,9 millions d’euros, un chiffre en hausse par rapport à une perte de 6,7 euros. millions un an auparavant.

En termes simples, plus VanMoof vend de VAE, plus il perd d’argent.

Ces chiffres contrastent fortement avec les 128 $ de l’entreprise au 1er septembre 2021 déclaration de financement d’un million de dollars dans laquelle il a déclaré qu’il s’agissait de « l’entreprise de vélos électriques la plus financée au monde », ce qui pourrait être vrai, et nous savons maintenant pourquoi. La reconnaissance de la marque ne peut porter une entreprise que jusqu’à présent.

Non seulement VanMoofs coûte plus cher à vendre qu’à développer, mais cette reconnaissance de la marque chérie du hipster urbain a été entachée par un autre signe reconnaissable caractéristique de VanMoof : plus de temps en magasin que sur la route.

Image de VanMoof.com

Selon FD, en 2021, les frais de réparation ou de remplacement sous garantie des marchandises VanMoofs ont atteint la somme incroyable de 8 EUR million. A propos de cette perte de 11,9 millions d’euros ? Commencer à devenir clair ?

Et les choses ne s’améliorent pas précisément chez VanMoof, car lorsqu’ils ont présenté leurs vélos S3 et X3 en avril 2020, une variété des mêmes problèmes qui ont gêné les livraisons précédentes ont refait surface, en malgré le fait que l’entreprise assure un « système de production et de distribution hyper-efficace ».

En plus des problèmes, certains clients ont signalé que leurs investissements financiers d’environ 2 000 $ présentaient des éraflures, des rayures et divers dommages survenus tout au long de l’expédition . Des roues tremblantes, des freins hydrauliques défectueux et une grande variété de codes d’erreur insensés sur l’écran du vélo.

Ajoutez maintenant à la réalité que VanMoof, pour le meilleur ou pour le pire, pour le bas, le bas le coût de 550 ₤ offrira jusqu’à 3 ans d’entretien gratuit, et, voici le kicker, une protection contre le vol qui inclut une conception de remplacement si les objets volés de l’amour des coureurs ne peuvent pas être récupérés en 2 semaines.

Alors que le profil actuel d’Alex Hern sur le co-fondateur de VanMoof, Ties Carlier pour le Guardian, souligne le fait qu’il « se concentre toujours sur les points douloureux qui empêchent tant de gens de faire du vélo », moi, potentiellement un investisseur nombreux, et passé , les clients actuels et futurs de VanMoof voudront peut-être que Carlier se concentre un peu plus sur le résultat net pour assurer la longévité de l’entreprise plutôt que sur la meilleure façon de réinventer la roue.

Des rivaux tels que le Cowboy belge et l’Estonien Ampler découvrent et développent peut-être de bien meilleurs vélos comme le leader du marché VanMoof montre des signes de difficulté à se maintenir.

VanMoof a levé 189,1 millions de dollars depuis juillet 2017 et est soutenu par Balderton Capital, Felix Capital, TriplePoint Capital, Norwest Endeavour Partners, Hillhouse Capital Group, Slingshot Ventures, Sinbon Electronics et Gillian Tans de Booking.com.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici