jeudi, 18 avril 2024

VIA opttronics AG annonce la conclusion de l’examen interne et fournit une mise à jour sur la direction

Le Conseil de surveillance divulgue les conclusions de l’examen interne et annonce une modification de la direction

L’entreprise propose une mise à jour sur le calendrier prévu de soumission de son formulaire 20-F reporté pour l’exercice 2022

NUREMBERG, Allemagne–(BUSINESS WIRE)– par l’intermédiaire d’optronics AG (NYSE : VIAO) (« VIA » ou l’« Entreprise »), l’un des principaux fournisseurs d’écrans interactifs. systèmes et options, a révélé aujourd’hui que son conseil de surveillance a conclu son examen interne précédemment divulgué de l’application par l’entreprise de ses procédures de conformité et l’enquête sur des événements spécifiques concernant la conformité aux politiques et directives de l’entreprise.

Comme indiqué précédemment sur Le 17 novembre 2023, le processus d’examen interne continu de l’entreprise a entraîné un retard supplémentaire dans le dépôt de son type 20-F pour l’exercice clos le 31 décembre 2022 auprès de la Securities & Exchange Commission des États-Unis. À cette époque, la Société a également révélé que la Bourse de New York (NYSE) lui avait accordé une durée de négociation prolongée jusqu’au 16 mai 2024 afin de soumettre son 20-F pour l’exercice 2022 (« 2022 20-F »). .

Le PDG Roland Chochoiek a commenté : « Nous sommes heureux que le processus d’examen interne ait été finalisé et que les conclusions aient été révélées et fournies à notre conseil de surveillance. Comme nous l’avons mentionné précédemment, nos dirigeants prennent ces questions au sérieux et nous pensons que les actions que nous avons requises pour résoudre ces conclusions soutiennent cela. La conclusion de la procédure d’examen interne nous permet désormais de procéder à l’achèvement de notre 2022 20-F retardé, que nous nous efforçons de soumettre le plus rapidement possible.

Conclusion et conclusions de l’examen interne

— Un message de notre partenaire– Le

une évaluation interne a été réalisée par BDO AG Wirtschaftsprüfungsgesellschaft (« BDO ») et DLA Piper UK LLP (« DLA Piper » et, avec BDO, les « Conseillers »), qui ont été sélectionnés par le Conseil de Surveillance pour enquêter sur les événements potentiels et pour évaluer la conformité aux politiques et aux lignes directrices commerciales de la Société pendant toute la durée du 1er janvier 2017 au 31 décembre 2022 (la « Période d’examen »).

Comme indiqué précédemment, les conclusions préliminaires des conseillers suggèrent des écarts par rapport aux Les procédures de conformité de l’entreprise tout au long de la période d’enquête, incluant principalement l’ancien président-directeur général de VIA, Jürgen Eichner.

En février 2024, les conseillers ont fourni un dernier rapport au conseil de surveillance qui a identifié les manquements de M. Eichner et d’un autre travailleur à adhérer aux politiques commerciales et aux directives de service. Plus précisément, les conseillers ont identifié des incohérences survenues tout au long de la période d’examen dans des endroits comprenant l’enregistrement et le remboursement des dépenses, l’utilisation de la carte de paiement professionnelle pour des transactions individuelles, la facture des paiements de récompense annuels en conflit avec l’entente de service de M. Eichner, la rémunération non gagnée pour les vacances. jours, des documents inadéquats concernant l’utilisation du camion et d’autres paiements non approuvés effectués à M. Eichner.

Les conseillers estiment que certains de ces incidents peuvent constituer des escroqueries et/ou un détournement de fonds, et en vertu de la loi allemande, l’entreprise est tenue d’engager des poursuites judiciaires pour le remboursement de ces montants incorrectement transférés. Bien que la valeur globale des transactions illégales et les dommages qui en découlent restent à prendre en compte, les conseillers ont actuellement déterminé des paiements inappropriés s’élevant au minimum entre 300 000 et 500 000 euros qui, selon eux, pourraient être basés sur le remboursement. ainsi que des dommages substantiels.

Sur la base de ces conclusions, le conseil de surveillance a estimé que les mesures prises par M. Eichner dans le cadre de son mandat d’ancien PDG de VIA constituaient des violations substantielles de ses responsabilités fiduciaires et avaient entraîné une perte de confiance. En conséquence, le 23 février 2024, le conseil de surveillance a résilié le contrat de service entre M. Eichner et VIA pour « motif valable » et a retiré la visite de M. Eichner en tant que membre du conseil d’administration de VIA, avec effet immédiat.

À propos de VIA :

VIA est une entreprise leader en solutions d’affichage interactif pour de multiples marchés finaux dans lesquels une fonctionnalité ou une résilience remarquable est un élément de séparation essentiel. Sa technologie personnalisée est bien adaptée aux marchés haut de gamme avec des spécifications uniques et des environnements exigeants qui posent des défis techniques et optiques aux écrans d’affichage, tels qu’une lumière ambiante vive, les vibrations et les chocs, les niveaux de température extrêmes et la condensation. Les systèmes d’écrans d’affichage interactifs de VIA intègrent le style du système, les écrans interactifs, les fonctionnalités des applications logicielles, les caméras et d’autres composants matériels. Le portefeuille de propriété intellectuelle de VIA, sa connaissance des procédures, sa liaison optique, ses unités de détection tactile à treillis métallique et ses technologies de module de caméra électronique offrent des services d’écran améliorés développés pour répondre aux besoins particuliers de ses clients.

Divulgation de la déclaration prospective :

Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse concernant les attentes futures, les stratégies et les clients potentiels, ainsi que toute autre déclaration relative à des sujets qui ne sont pas des réalités historiques, peuvent constituer des « déclarations positives ». Ces déclarations comprennent, sans toutefois s’y limiter, les déclarations liées à : des citations de la valeur financière et de l’étendue des paiements inappropriés et des dommages qui y sont associés ; la récupération des paiements indus et/ou des préjudices que l’Entreprise pourrait réclamer ou obtenir effectivement dans le cadre de litiges futurs ou attendus sur la base des conclusions du Conseil de Surveillance ; le dépôt anticipé du 20-F 2022 et d’autres déclarations qui ne sont pas des vérités historiques. Les mots, sans contrainte, « anticiper », « croire », « continuer », « pourrait », « devis », « anticiper », « avoir l’intention de », « peut », « stratégie », « potentiel », « anticiper, »  » « tâche », « devrait », « cible », « sera », « serait » et des expressions similaires sont prévues pour identifier les déclarations prospectives, bien que toutes les déclarations positives ne soient pas constituées de ces mots ou de mots de reconnaissance comparables. Les déclarations positives sont basées principalement sur nos attentes et projections actuelles concernant les événements futurs et les tendances financières qui, selon nous, pourraient avoir un impact sur notre situation financière, les résultats de nos opérations, notre stratégie de service, les opérations et objectifs de notre organisation à court et à long terme et nos besoins monétaires. Ces déclarations positives incluent des risques connus et inconnus, des incertitudes, des changements de scénarios difficiles à prévoir et d’autres éléments importants qui peuvent faire en sorte que nos résultats, notre efficacité ou nos réalisations réels soient sensiblement différents des résultats, de l’efficacité ou des réalisations futurs exprimés ou indiqués par le déclaration prospective. Les aspects essentiels qui pourraient déclencher des occasions réelles différant sensiblement de celles contenues dans les déclarations prospectives présentées ici comprennent les mesures prises ou à prendre par le Conseil de Surveillance ou les auditeurs de l’Entreprise en relation avec les conclusions du Conseil de Surveillance. En outre, les conclusions du Conseil de surveillance pourraient nécessiter des coûts supplémentaires pour être enregistrées sur bande et pourraient continuer à nuire à la capacité de l’entreprise à déposer le 20-F 2022 et d’autres rapports nécessaires auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») des États-Unis dans le délai prévu ou pas du tout. D’autres aspects essentiels incluent les menaces expliquées au point 3. « Informations secrètes – D. Facteurs de danger », dans notre rapport annuel sur formulaire 20-F pour l’exercice clos le 31 décembre 2021, tel que soumis à la SEC. En outre, de nouveaux risques apparaissent de temps à autre. Il n’est pas possible pour notre direction de prévoir tous les dangers, et nous ne pouvons pas non plus examiner l’impact de tous les éléments sur notre activité ou le niveau dans lequel un aspect, ou une combinaison de facteurs, pourrait faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux contenus dans les prévisions. – les déclarations prospectives que nous pouvons faire. À la lumière de ces dangers, imprévisibilités et présomptions, les événements et circonstances prospectifs évoqués dans ce communiqué pourraient ne pas se produire et les résultats réels pourraient différer sensiblement et défavorablement de ceux anticipés ou sous-entendus dans les déclarations positives. C’est pour cette raison que nous vous mettons en garde contre le fait de vous fier à ces déclarations positives et nous qualifions toutes nos déclarations prospectives par ces déclarations de mise en garde. Toutes les déclarations positives contenues dans ce communiqué de presse sont basées sur les attentes actuelles du groupe de direction de VIA et ne sont valables qu’à la date des présentes. VIA décline particulièrement tout engagement de mettre à jour toute déclaration positive, que ce soit à la suite de nouveaux détails, d’occasions futures ou sinon.

Contacts

Relations avec les investisseurs pour VIA :

Griffin Morris

Margaret Jones

Groupe Alpha IR

Téléphone : 1 312-445-2870

E-mail : [e-mail sauvegardé]

Contact médias :

Alexandra Müller-Plötz

Téléphone : 49-911-597 575 -302

E-mail : [e-mail sécurisé]

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici