vendredi, 2 décembre 2022

Enprise, cotée à la NZX, continue de négocier la résolution du conflit de partenariat MYOB

Elliot Cooper — PDG, Enprise Group

Crédit : fourni

Enprise, société cotée à la NZX, poursuit les négociations avec MYOB sur un accord de partenariat qui réduirait rétrospectivement les marges sur le logiciel de comptabilité MYOB Exo.

Le fait qu’Enprise n’ait pas été en mesure d’égaler l’augmentation avec l’augmentation des bénéfices affecterait négativement le succès des résultats semestriels et de fin d’année, a informé aujourd’hui l’entreprise auprès des investisseurs.

Cela serait aggravé si la filiale experte de MYOB Exo, Kilimanjaro Consulting, arrêtait de travailler pour parvenir à une résolution avec MYOB.

Le conseil a déclaré qu’il avait prévu de remédier à cette situation en augmentant les tarifs et en diminuant les coûts, le cas échéant.

Comme indiqué en octobre, une entrée directe sur le marché néo-zélandais par MYOB avait en fait endommagé les marges du Kilimandjaro.

En août, le conseil d’administration d’Enprise Group a rejeté l’affirmation de MYOB selon laquelle il était en mesure de modifier unilatéralement ces marges et a entamé une procédure de résolution des conflits.

La direction du Kilimandjaro avait adopté une méthode consciente avec les clients lors de l’utilisation des augmentations de taux pour garantir un taux de désabonnement minimal et entreprenait actuellement une toute nouvelle série d’augmentations, a informé aujourd’hui les investisseurs d’Enprise .

Les bénéfices, consistant en des bénéfices annuels respectueux de l’environnement dans toutes les entreprises détenues, ont en fait continué de bien croître, a déclaré Enprise. Les sociétés de facturation de télécommunications à guichet unique basées sur SaaS, Datagate, ont enregistré une croissance particulièrement élevée de 55 %, principalement sur le marché américain.

Un problème de droits avait en fait répondu aux attentes, produisant 780 370 $ A et 167 620 $ NZ de nouveau capital, a déclaré le conseil d’administration d’Enprise.

Au 31 octobre, Enprise disposait d’une somme d’argent de 1 million de dollars et de 1,7 million de dollars dans des centres bancaires tirés. Le conseil d’administration a déclaré qu’il appréciait le soutien continu du prêteur BNZ, qui a offert à l’entreprise une renonciation aux clauses restrictives bancaires jusqu’au 30 juin 2023.

Le conseil d’administration a déclaré qu’il pensait qu’Enprise était bien placée pour maintenir sa position de Le plus grand partenaire de MYOB et de développer sa base installée MYOB Exo de 961 et sa base MYOB Advanced de plus de 200.

Réaliser cela, en plus du développement continu dans les entreprises détenues en mode SaaS, permettrait un retour aux bénéfices d’ici la fin de l’année.

En savoir plus :

  • Vamos va partir alors que Xero nomme un nouveau PDG
  • MBIE suggère son chapeau à SaaS pour la reconstruction de registres informatiques importants

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici