lundi, 6 février 2023

HPE est en pourparlers pour acheter Nutanix : Rapport

Crédit : fourni

Hewlett Packard Enterprise (HPE) reste en pourparlers pour acquérir le cloud computing société Nutanix, a rapporté Bloomberg, des sources de devis de prix bien informées sur la question.

L’offre entre les 2 activités pourrait être mutuellement bénéfique selon les professionnels.

Nutanix utilise pour ses consommateurs une plate-forme cloud hybride ouverte et définie par logiciel. HPE, d’autre part, se définit comme une entreprise edge-to-cloud qui aide les clients à protéger, évaluer et agir sur leurs informations et applications de n’importe où.

« Les 2 entreprises ont une relation symbiotique et compétitive. C’est coopératif parce que quand Nutanix va sur le marché pour offre les produits HCI, il utilise souvent des serveurs HP pour regrouper l’offre HCI », a déclaré Sanchit Vir Gogia, expert en chef et PDG de Greyhound Research. « Dans le même temps, HPE a en fait un portefeuille appelé SimpliVity, qui est hyper-concurrentiel avec Nutanix. »

Ces derniers mois, il y a eu des discussions intermittentes entre les 2 entreprises, la Selon le rapport Bloomberg. Nutanix est

évalué à plus de 6,5 milliards de dollars

Au 30 novembre, Nutanix avait une capitalisation boursière d’environ 6,5 milliards de dollars, tandis que HPE valait plus de 3 fois celle-ci au 21,6 milliards de dollars.

Pour l’exercice 2022, Nutanix a publié un revenu de 1,6 milliard de dollars tandis que le revenu de HPE était élevé à 28,5 milliards de dollars.

« Le secteur des logiciels d’entreprise est une organisation à grande échelle, un énorme jeu d’enfants. Ainsi, Nutanix devra soit acquérir des entreprises et passer au niveau supérieur, soit envisager une alternative consistant à obtenir provenant d’autres entreprises », a déclaré Pareekh Jain, PDG de Pareekh Consulting.

En octobre, Nutanix était censée explorer les opportunités de vente après avoir obtenu une prise de contrôle. »HPE compte plus de 100 000 clients, soit plus de 5 fois la taille de la clientèle de Nutanix. Du point de vue de HPE, ils obtiendront un portefeuille de croissance qu’ils pourront vendre de manière croisée à leurs clients, et Nutanix pourra travailler avec une plus grande base de consommateurs du groupe HP », a déclaré Jain.

Pendant la pandémie de COVID-19, la demande d’entreprises de cloud computing a augmenté, car les entreprises devaient accélérer le processus de leurs offres numériques. Selon Gartner, les investissements dans les services cloud en 2022 se sont élevés à 490,3 milliards de dollars et devraient atteindre près de 600 milliards de dollars d’ici l’année prochaine, avec une croissance de plus de 20 % d’une année sur l’autre. HPE dispose d’un vaste portefeuille hérité, tandis que Nutanix dispose d’un portefeuille de développement avec davantage de solutions d’applications logicielles, a déclaré Jain. « HPE souhaite pénétrer des sites à forte croissance de logiciels cloud, Nutanix est donc la solution idéale pour eux. Nutanix peut aider HPE à accélérer la transition vers de nouveaux services cloud.

Les clients pourraient avoir à payer plus pour les services cloud

Alors que le gestionnaire de Nutanix, HPE pourrait avoir un double avantage : des coûts de fonctionnement inférieurs et une plus grande potentiel de facturer plus pour ses services cloud.

HPE utilise actuellement Microsoft ou VMware pour la plate-forme de virtualisation. S’ils utilisent la plate-forme Nutanix, le coût de la licence peut profiter directement à HPE, a déclaré Gogia.

Les consommateurs, en revanche, peuvent s’attendre à des tarifs plus élevés après l’acquisition, car HPE obtiendra une part de marché plus dominante, ce qui leur permettra de obtenir des tarifs plus élevés, a déclaré Gogia.

« Bien que l’accord puisse offrir aux consommateurs une bien meilleure assistance de la part des entreprises, ils peuvent également anticiper des prix plus élevés. Comme on l’a vu dans le passé, une fois que l’entreprise a obtenu le coût de la licence et les prix vont globalement vers le nord dans la série de 20 % à 30 %. »

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici