lundi, 6 février 2023

G+D lève 130 millions d’euros pour développer l’identité numérique et les paiements dans un contexte de fort intérêt des investisseurs

Giesecke

Devrient (G D) a effectivement levé 130 millions d’euros (environ 135,3 millions de dollars américains) par le biais d’un prêt à ordre pour soutenir la croissance opérationnelle dans les domaines de l’identité numérique, des paiements et de la connexion et la sécurité. Le portefeuille de produits de G D comprend la biométrie pour de nombreux emplacements ci-dessus.

Certains des fonds seront également affectés au financement de base des entreprises.

Le volume initialement défini dans la feuille de conditions était de 75 millions d’euros (78,1 millions de dollars), mais l’offre a été sursouscrite et modifiée par la suite, selon le communiqué.

« Le fait que nous obtenions à nouveau un prêt à long terme 4 ans après notre dernier prêt sous forme de billet à ordre suggère la grande confiance que les investisseurs placent dans l’orientation stratégique et le solide succès de notre entreprise », souligne le Dr Peter Zattler, membre du conseil d’administration et directeur financier de G D. « Grâce au prêt par billet à ordre, nous mettons en évidence la large base de nos instruments monétaires. »

La Bayerische Landesbank et la DZ-Bank contribuent à la accord. Les financiers impliqués comprennent un grand nombre de caisses d’épargne et d’organisations coopératives, les prêts arrivant à échéance entre 3 et 5 ans, déclare G D.

Un effort commun de G D se dirige vers le lancement de cartes de paiement biométriques en Turquie, et l’entreprise a acheté l’activité d’options de paiement et d’identité numérique de Valid aux plus tôt cette année.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici