vendredi, 18 juin 2021

La Guinée choisit Idemia pour le système d’identité numérique OSIA afin de favoriser l’inclusion

Le Cabinet national guinéen pour l’inclusion économique et sociale (ANIES) prévoit d’utiliser un système de gestion de l’identité numérique et de la biométrie basé sur la méthode des normes ouvertes de l’OSIA, pour atteindre les communautés vulnérables du pays, a annoncé Secure Identity Alliance (SIA).

Idemia fournira à ANIES le système d’identité numérique qui élimine le blocage des fournisseurs et se concentre sur l’atteinte de ceux qui en ont le plus besoin dans le pays.

Au sein de la population guinéenne de 12 millions d’individus, environ 40 pour cent sont sans papiers, ce qui signifie que l’accès aux programmes d’aide gouvernementaux est limité. L’enregistrement biométrique, géré par l’ANIES, fournira à chaque personne une identité légale et une carte de destinataire permettant d’accéder à divers services gouvernementaux. Près de 60% de la population vit dans la précarité, et Idemia déclare que le gouvernement fédéral a l’intention de promouvoir l’inclusion monétaire par le biais d’un programme de transferts monétaires permettant l’accès aux services monétaires et de paiement dans le cadre de la Stratégie nationale de promotion économique et sociale (PNDES).

OSIA (Open Standards Identity APIs) permet l’identité numérique en tant que service et traite avec un comité consultatif comprenant des gouvernements et de grandes entreprises, pour développer des structures contractuelles et techniques appropriées qui se concentrent sur la garantie de la portabilité et de l’interopérabilité de l’information. Innovatrics, également membre d’OSIA, a fourni la technologie à la Guinée pour des projets d’état civil en 2019.

« SIA via la mise en œuvre d’OSIA est heureux d’ajouter au programme d’ANIES et de soutenir le travail supplémentaire des personnes les plus vulnérables dans Guinée. L’effort d’OSIA représente une nouvelle ère d’ouverture et de coopération entre l’industrie et les gouvernements fédéraux à travers le monde pour faire face aux difficultés d’interopérabilité et de partage d’informations », déclare Philippe Barreau, président du conseil d’administration de SIA et vice-président exécutif du groupe Idemia.

Idemia a également lancé un système d’identité numérique OSIA en République démocratique du Congo en 2019 dans le but de déterminer 2,4 millions d’enfants et d’offrir 600 000 certificats de naissance.

Utiliser OSIA est une solution rentable moyen pour les gouvernements fédéraux d’exploiter le développement et de favoriser l’ajout social, déclare l’organisation.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici