samedi, 20 avril 2024

La police irlandaise consacre 2,1 millions d’euros à un essai de caméras corporelles

Les Irlandais

La Gardaí prépare un essai à petite échelle de caméras corporelles, soutenu par une reconnaissance faciale rétrospective, avant leur sortie complète. Le procès a en fait été budgétisé à 2,1 millions d’euros (2,2 millions de dollars américains).

Les agents chargés de l’application des lois dans quatre départements chargés de l’application de la loi sont disposés à être équipés de caméras pour la durée du procès tout au long du 2ème trimestre. Ils seront simplement activés par un agent lors de certaines interactions impliquant le public.

Un groupe régional de défense des libertés civiles a en fait exprimé ses inquiétudes à propos du procès.

Cela se produira principalement lorsqu’un officier estime qu’il est nécessaire de recueillir des preuves, comme lors d’arrestations et de contrôles routiers, selon un rapport de média local The Journal. Les mêmes directives seront suivies tout au long des présentations publiques.

Le procès est apparemment moins une question de mise au point technique que d’occasion pour les autorités des divisions de s’habituer à travailler avec des caméras. Le public, résidant probablement dans les départements, aura la possibilité de donner son avis, selon le Journal.

La vidéo collectée sera stockée dans un système de gestion des preuves numériques pendant 31 jours ou jusqu’à ce que des preuves soient nécessaires pour une enquête ou procès. Les vidéos de vidéosurveillance bénéficieront du même traitement.

La Gardaí a commencé à préparer le terrain pour sa libération en septembre dernier, lorsque les responsables ont déclaré que les caméras électroniques corporelles rendraient la Gardaí plus sûre et plus responsable et amélioreraient les affaires pénales.

Le Conseil irlandais pour les libertés civiles n’aurait apparemment pas émis d’objection en septembre lorsque le procès a été annoncé. Au moins certaines préoccupations concernant les droits de l’homme ont été prises en compte dans la structure du procès, selon les médias.

La voie politique semble tout aussi accueillante.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici