mercredi, 28 septembre 2022

Les autorités britanniques ont des endroits chaleureux dans leur cœur pour la reconnaissance faciale en direct

La reconnaissance faciale en direct, l’exécution la plus controversée du gouvernement fédéral en matière de sécurité de l’IA, semble attrayante pour les responsables de l’application des lois au Royaume-Uni. Le service des autorités métropolitaines est censé

augmenter le déploiement du système de reconnaissance faciale en direct. Et selon le Scottish Daily Express, Police Scotland

est en train de réfléchir à des essais de systèmes qui enregistreraient et analyser les visages des passants en public. Le concept pourrait gagner en crédibilité, car le désintérêt pour le travail des flics a en fait réduit le nombre de policiers écossais. Pour l’instant, ils gardent simplement un œil sur les procès dans d’autres endroits. Selon ComputerWeekly.com, la police du Met de Londres expérimente déjà cette technologie depuis un certain nombre d’années

et s’est en fait attaquée à eux six fois cette année. La publication commerciale indique que des analyses biométriques de près de 150 000 personnes ont été récemment recueillies par le Met, ce qui n’a abouti qu’à huit arrestations – une accusation de drogue, un défaut de comparution devant le tribunal, une infraction au code de la route et une attaque (d’un secouriste). Les deux articles notent que l’opposition à la biométrie faciale en direct est tenace parmi les segments du public

. Il convient également de garder à l’esprit que le sentiment parmi les responsables élus et les chefs d’entreprise nommés a oscillé comme un pendule au Royaume-Uni, comme aux États-Unis. Les déclarations de publication ont en fait flétri sous l’analyse publique, les légalités complexes et les préoccupations de quelques-uns des géants de la technologie qui écrivent

les algorithmes. Ensuite, les lois interdisant l’utilisation de la reconnaissance faciale par le gouvernement ont en fait été modifiées – souvent de manière substantielle – par une toute nouvelle génération de politiciens, généralement conservateurs. Certains se sont en fait demandé si le bon compromis était fait pour la sécurité publique avec des chiffres comme celui-là.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici