lundi, 30 janvier 2023

Les Philippines rejettent la prolongation du délai d’inscription des électeurs et mettent à niveau leurs systèmes informatiques

La Commission des

élections (Comelec) aux Philippines a en fait nié une éventuelle extension des procédures d’enregistrement biométrique des citoyens au-delà du 31 janvier, rapporte la publication de Manille.

Le président de Comelec, George Erwin Garcia, a fait cette annonce lundi, déclarant que les candidats éligibles doivent profiter du programme Register Anyplace (RAP) tant qu’il est facilement disponible.

Des cabines RAP, qui permettent aux gens de soumettre des documents et de faire saisir leurs données biométriques, sont également incluses dans tout le pays suite à une annonce de décembre suggérant la relocalisation.

Une cabine du RAP aurait disparu pour le siège du Département du bien-être social et de l’avancement (DSWD) à Quezon City plus tôt cette semaine, et d’autres seront incluses entre aujourd’hui (25 janvier) et demain au Sénat des Philippines à Pasay City et à la Chambre des représentants à Quezon City.

Au 23 janvier, Garcia avait confirmé qu’environ un million de personnes s’étaient inscrites pour voter.

NPC innocente Comelec, Smartmatic de la violation de données de 2022

Au cours d’une 2e quinzaine de janvier mouvementée, Comelec et son partenaire de système électoral automatisé (AES) Smartmatic ont également été dégagés de leurs fonctions par la Commission nationale de la vie privée (NPC) pour une violation d’informations qui a eu lieu en janvier 2022 et comprenait le vol d’environ 60 Go de données.

Plus précisément, une déclaration du représentant de Comelec, John Rex Laudiangco, suggère que les failles dans les serveurs de Comelec et Smartmatic ont affecté les formulaires d’enquête et les listes de citoyens étrangers.

Une enquête ultérieure a vraisemblablement révélé que Comelec et Smartmatic ne sont pas responsable de la dissimulation d’atteintes à la sécurité, y compris des informations personnelles sensibles, en vertu de l’article 30 de la loi sur la protection des données personnelles (DPA).

La violation ne comprendrait pas d’informations individuelles délicates ou d’informations susceptibles d’être utilisées par des étoiles de danger pour commettre des usurpations d’identité. En outre, l’acquisition non autorisée ne serait pas la plus susceptible de permettre une véritable menace de préjudice grave.

« CID pourrait ne pas fournir de preuves considérables établissant un lien direct entre la violation supposée des serveurs de Smartmatic et les serveurs ou le système de Comelec », Laudiangco dit. « Ainsi, la Comelec ne pourra être tenue pour responsable de l’infraction à l’article 30 de la LPD en relation avec la liste électorale étrangère. »

Comelec va développer une division cybersécurité

Dans la foulée de la brèche dont il a apparemment été débarrassé, Comelec a récemment révélé qu’il mettrait à jour ses installations de technologie de l’information (TI) pour accroître la sécurité et éviter le piratage à l’avenir.

« Nous étudions et formons continuellement les l’utilisation de toutes nouvelles innovations, notamment celles liées aux élections, avec l’aide du commissaire (Nelson) Celis, qui est un professionnel de l’informatique connu », explique Laudiangco.

Dans le même temps, le représentant de la Comelec précise que le NPC a exigé la poursuite de Smartmatic Ricardo Argana, désormais licencié, et d’autres employés pour accès non autorisé ou violation mondiale en vertu de la zone 29 de la DPA.

En ce qui concerne la mise à niveau de sa technologie infrastructure, Laudiangco dit que la Commission se concentrera sur le durcissement de la guerre dure e et en déployant le cryptage sur tous les outils applicatifs logiciels.

« Cela inclut tous les systèmes de la Comelec, qu’ils soient directement associés aux élections ou à nos opérations quotidiennes », explique-t-il.

« Nos responsables et notre personnel sont actuellement en formation sur la cybersécurité afin que nous puissions déjà établir ce tout nouveau bureau, qui est essentiel si nous voulons rester en action avec l’avancement de la technologie. »

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici