lundi, 24 juin 2024

L’Inde prévoit de stimuler l’adoption de Family ID et de mettre à niveau Aadhaar pour rationaliser la prestation de services

 

Le gouvernement de l’Uttar Pradesh en Inde déclare qu’il s’appuie sur la nouveauté de l’identification familiale qu’il a lancée au début de cette année sur une base pilote, car il prévoit de créer une base de données robuste pour les familles leur permettant de bénéficier des principaux programmes gouvernementaux tels que les avantages directs transferts (DBT).

Press Trust of India (PTI) rapporte qu’environ 44 000 personnes sont jusqu’à présent inscrites pour l’identification à 12 chiffres depuis un le procès a commencé en janvier.

Des informations sur le développement de l’identifiant familial sont apparues en 2021, les responsables affirmant qu’il s’agirait d’un moyen efficace de suivre et de gérer les bénéficiaires des principaux programmes de prestations sociales au niveau des familles.

« L’une des principales initiatives du gouvernement de l’Uttar Pradesh est l’identification familiale qui utilise le numéro de la carte de rationnement pour identifier une famille. Nous obtenons les coordonnées d’une famille soit par une carte de rationnement, soit par un registre de famille. Ils reçoivent une carte Aadhaar qui recueille des informations sur 17 départements et nous apprenons si un bénéficiaire a pris le fonds Kisan Samman ou une bourse d’études, entre autres », a déclaré Asim Arun, ministre de la protection sociale de l’Uttar Pradesh, à PTI dans une interview.

Le ministre a expliqué que la carte d’identité familiale sera également utile à de nombreuses familles qui sont exclues des programmes gouvernementaux, parfois en raison d’un manque d’informations. On espère également que Family ID rendra le système DBT plus efficace.

Arun a également donné des assurances sur la confidentialité des données pour le projet d’identification familiale. « La confidentialité et la sécurité des données sont importantes pour nous. Nous n’agrégeons aucune donnée sur nos serveurs. Les 17 départements qui accèdent à ces données disposent d’un accès API (Application Programming Interface). Pour la confidentialité des données, nous sommes extrêmement prudents quant au fait que des détails tels que les numéros Aadhaar ne soient pas publiés en ligne », a-t-il déclaré, cité par PTI.

La mise à niveau d’Aadhaar continue

Pendant ce temps, l’Unique Identification Authority of India (UIDAI) a annoncé que des travaux étaient en cours pour renforcer l’écosystème d’Aadhaar en améliorant les fonctions de sécurité de l’ID biométrique.

Ceci est le résultat de la popularité croissante de l’ID qui est utilisé pour effectuer plus de 200 crore (deux milliards) d’authentifications chaque mois, selon un communiqué de presse du ministère de l’électronique et des technologies de l’information.

UIDAI parle d’une mise à niveau Aadhaar 2.0, dont la feuille de route comprend une concentration continue sur l’orientation des résidents, l’amélioration de l’utilisation de la carte d’identité, le renforcement de la confiance des gens en elle, l’adoption de nouvelles technologies et la mise à niveau des technologies existantes. La portée internationale de l’identification numérique serait également accrue.

Le communiqué de presse mentionne une longue liste de capacités de déduplication biométrique déjà possibles avec l’Aadhaar ainsi que d’autres fonctions qui doivent être ajoutées ou complétées.

L’une des choses que les autorités demandent aux citoyens de faire avec l’Aadhaar est de le lier à leur carte d’électeur, et elles ont donné un délai du 31 mars aux électeurs inscrits pour le faire. Il s’agit d’une date limite révisée par rapport à une date antérieure du 1er avril, reports Hindustan Times. Le lien n’est pas obligatoire, mais les autorités disent qu’il est important d’éviter les enregistrements multiples.

Entre-temps, le système Aadhaar a inspiré certains pays qui ont utilisé un modèle open source pour développer leurs propres écosystèmes numériques. Parmi les pays qui utilisent l’exemple Aadhaar pour construire leurs propres systèmes d’identification figurent les Philippines et le Maroc, qui ont chacun adopté MOSIP.

Outre ces deux pays, environ huit à dix autres pays prévoient de suivre l’exemple d’Aadhaar pour développer leur système d’identification numérique, l’Economic Times indien rapports, citant un haut responsable de l’UIDAI.

Les pays mentionnés par le responsable sont le Kenya, le Brésil, l’Égypte, le Sri Lanka, le Vietnam, le Mexique et Singapour.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline