samedi, 4 février 2023

Thoma Bravo développe son portefeuille de criminalistique numérique avec l’acquisition de Magnet

Application logicielle

Thoma Bravo, société de capitaux propres, a signé un contrat définitif pour l’achat de Magnet Forensics. Magnet fabrique des outils logiciels pour découvrir des preuves numériques.

L’offre, qui combinerait Magnet et Grayshift, une autre holding de Thoma Bravo, attend l’approbation des actionnaires. Grayshift fabrique des outils d’application logicielle pour la criminalistique des téléphones portables.

La société résultante serait tenue par Morpheus Purchases, développé par Thoma Bravo pour finaliser le rachat.

Magnet à lui seul porterait une valeur globale globale des capitaux propres de 1,8 milliard de dollars canadiens (1,34 milliard de dollars américains) sur une base entièrement édulcorée, dans le- l’argent, la méthode de la trésorerie, y compris les actions glissantes.

La combinaison est créée pour produire une plate-forme d’examens numériques de bout en bout aidant davantage de cabinets de police dans le monde à rendre justice, à résoudre les infractions pénales et à protéger les victimes, selon les dirigeants de Magnet.

Ceux qui détiennent des actions à vote subalterne impressionnantes de Magnet, à quelques exceptions près, seraient payés 44,25 $ CA par action (33,06 $ US). Les actionnaires dits roulants recevront 39 $ CA (29,14 $ US) par action à droit de vote subalterne et action à vote multiple.

Le coût d’achat de Magnet représenterait une prime de 15 % sur la base du cours de clôture des actions subalternes à la Bourse de Toronto le 19 janvier, dernier jour de bourse avant l’annonce. Il s’agirait d’une prime de 41 par rapport au prix de négociation typique pondéré en fonction du volume sur 90 jours de bourse par action subordonnée à la même date.

Les créateurs de Magnet Adam Belsher et Jad Saliba et les fondateurs de Grayshift David Miles et Braden Thomas rester à des postes de direction dans l’entreprise combinée. Le président de Magnet, Jim Balsillie, siégera au conseil d’administration de l’entreprise.

Thoma Bravo a acquis Ping Identity et ForgeRock dans le cadre d’un ensemble d’offres l’année dernière, élargissant ainsi un portefeuille qui se composait actuellement du fournisseur d’identification numérique d’entreprise Imprivata.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici