mercredi, 1 décembre 2021

VRM Suisse présente son simulateur Airbus H125 pour la formation des pilotes d’hélicoptère en réalité virtuelle

VRM Suisse, un producteur de simulateurs d’hélicoptères à vérité virtuelle (VR), a présenté cette semaine son tout dernier développement, l’appareil de formation Airplane H125, à European Rotors, un événement sur le marché des giravions qui se tient à Cologne, en Allemagne. Selon VRM, les pilotes possédant une qualification de type (l’accréditation d’une société de licence d’un pilote d’avion pour piloter un certain type d’avion) ​​peuvent s’entraîner instantanément sur l’appareil sans temps d’ajustement ni modification de leurs stratégies de travail.

Le simulateur H125 de VRM est une plate-forme de mouvement électrique à haute vibration qui permet aux pilotes de se sentir comme s’ils pilotaient un hélicoptère avec précision. Le comportement de la simulation d’hélicoptère est basé sur des données de vol enregistrées réelles, en utilisant les pilotes pour une expérience immersive de tout le corps.

Le système est établi et développé en interne par VRM et permet des sessions de formation pour l’hélicoptère H125 à turbine unique d’Airbus, allant de la familiarisation avec l’hélicoptère à l’exigence d’une formation basée sur des scénarios tels que le vol en montagne et les procédures de situation d’urgence. Le cockpit est complètement pratique avec un retour de force qui parvient à imiter les pannes du système hydraulique ou d’autres modifications des forces de commande.

Commentant le simulateur H125, Fabi Riesen, PDG de VRM Suisse, a déclaré : « Nous avons réalisé de nombreux des modèles et des tests avec des dizaines de pilotes d’hélicoptères experts pour atteindre le niveau de simulation le plus raisonnable que nous ayons jamais atteint. Les pilotes qui ont testé le simulateur avec nous mentionnent l’énorme capacité de cette innovation pour la formation au vol et pour améliorer la sécurité des vols.

Riesen a poursuivi : « Les manœuvres au niveau du sol qui nécessitent un affichage 3D et des images haute résolution, telles que les opérations de vol stationnaire et de pente, peuvent être effectuées de la même manière que dans l’hélicoptère authentique. Nous sommes fiers que pour le très la première fois que nous avons des pilotes qualifiés qui décollent, planent et atterrissent le simulateur aussi spécifiquement que le vrai H125, sans aucun temps d’adaptation.Ces manœuvres nécessitent un réglage idéal des nombreuses spécifications et sont désormais possibles grâce à notre technologie basée sur la VR possibilité de formation. »

Une partie de ce qui permet aux pilotes d’utiliser le simulateur d’hélicoptère avec une telle familiarité est due au système de suivi de pose de VRM, qui permet aux pilotes de voir leurs mains et les mouvements de leur corps dans le cadre d’entraînement virtuel. Le corps du pilote est représenté artificiellement dans un cockpit VR entièrement répliqué, ce qui permet un fonctionnement naturel des composants de contrôle. Le suivi ne nécessite pas de gants ni de capteurs supplémentaires et le cockpit de réplique à part entière avec toutes les commandes pertinentes fournit aux pilotes un retour haptique lors de l’utilisation des boutons, des boutons et des pièces de commande du moteur.

 » Lors de nos examens, nous avons vu que les pilotes gèrent les composants du cockpit de manière entièrement intuitive et avec exactement la même vitesse qu’en réalité ; même l’écran tactile avionique, qui est un tournant dans le marché de la réalité virtuelle. C’est impressionnant de voir à quel point les pilotes sont pratiques dans l’environnement immersif,  » a mentionné l’instructeur de vol Christoph Ammann.

Pour en savoir plus sur VRM Suisse et ses options de vérité virtuelle pour la formation des pilotes, veuillez consulter le site de la société.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici