lundi, 5 décembre 2022

Cabriolet de style Isetta sous le nom d’Ettata Openair

Le fabricant allemand de véhicules électriques ElectricBrands lance l’Evette Openair, un cabriolet basé sur le mini camion électrique léger Evetta. La Evetta Openair First Edition est limitée à 999 unités et est proposée en précommande dès maintenant.

L’Ettava a réussi l’Artega Karo, lui-même un Microlino, après qu’ElectricBrands a acquis Artega en avril de cette année. (Vous pouvez découvrir toute la saga entourant le/les clone(s) d’Isetta ici.)

Aujourd’hui, cependant, la nouvelle Evetta Openair est dotée d’une capote amovible. Le petit véhicule électrique convertible aura une batterie de 18 kWh comme base, revendiquant une autonomie de 200 kilomètres.

Alors qu’ElectricBrands a placé l’Ettata Prima (19 540 EUR) comme un petit véhicule citadin idéal pour un usage quotidien, le Evetta Openair sera probablement plus un camping-car agréable. Le LEV compact conserve l’entrée par la porte d’entrée héritée de son célèbre design Isetta. Le matériau découpé signifie les côtés. Et la capote ne peut pas être ouverte ou fermée automatiquement à tout moment – comme c’est l’habitude avec les cabriolets d’aujourd’hui – mais doit être entièrement éliminée avant de conduire. Cela révèle également les arceaux de sécurité derrière les appuie-tête, qui s’allongent un peu.

L’Ettata Openair First Edition est limitée à 999 unités, avec des expéditions à partir de mi-2023. Le petit cabriolet ne sera pas low-cost : Sur la page rendez-vous, ElectricBrands précise un tarif « anticipé » de 33 333 euros, qui arrivera à échéance l’année prochaine. Les frais de rendez-vous, qui doivent être réglés immédiatement, s’élèvent à 3 333 euros.

« Nous sommes vraiment fiers de notre Evetta. Elle est tout en un : elle est belle, elle est définitivement peu encombrante en ville, c’est efficace et c’est durable », a déclaré Martin Henne, le PDG d’ElectricBrands. Il s’inquiétait de la réparabilité étant donné que « des pièces spécifiques peuvent être changées simplement et rapidement ».

ElectricBrands a également dévoilé une 3ème version appelée Evetta Cargo. Les images révèlent un empattement et une zone de fret allongés, constitués d’une couverture en toile. Néanmoins, ElectricBrands n’a pas fourni de détails techniques dans l’annonce d’aujourd’hui.

Dans l’actualité, l’entreprise construisait des lignes de production dans son usine de la ville allemande de Göttingen. La série standard LEV utilisera la plate-forme du XBUS d’ElectricBrands. L’approbation de type et l’homologation ont actuellement été obtenues. ElectricBrands prévoit de développer 30 000 mini véhicules électriques au cours de la première année, une fois la production lancée en 2023.

Une carte sur le site de l’entreprise indique les concessionnaires dans presque tous les pays européens.

evetta.com (réservations)

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici