mercredi, 21 février 2024

Citroën présente une voiture électrique pour l’Inde

Citroën a en effet dévoilé sa première voiture électrique à être commercialisée sur le marché indien. La nouvelle ë-C3 est basée sur la variante ICE, que la marque française a lancée en Inde l’année dernière, et arrivera dans les salles d’exposition en février.

La Citroën ë-C3 est propulsée par un Batterie de 29,2 kWh, utilisant une série de 320 km. Le moteur électrique produit 42 kW et 143 Nm de couple maximal. La berline a une vitesse de pointe de 107 km/h et peut faire le 0 à 60 km/h en 6,8 secondes. L’automobile fournit une variété déclarée de 320 km.

La charge est possible sur les prises CA et CC, chargeant de 10 à 80 % en 57 minutes sur un chargeur rapide, tandis qu’une prise ordinaire de 15 ampères (3,3 kW) prend 10 heures et 30 minutes pour se recharger de 10 à 100 %.

Les réservations de pré-lancement ont déjà été ouvertes avant que la Citroën ë-C3 n’arrive dans les salles d’exposition en Inde le mois prochain.

En ce qui concerne le public cible local, la Citroën E-C3 vise à égaler la similitude de la Tata Tiago EV. Citroën devrait présenter son tout nouveau petit véhicule électrique à un prix allant de Rs 8 à 13 lakhs (environ 9 007 à 14 637 euros) en Inde. A titre de comparaison, le Tiago EV est parti pour un prix de base de 849 000 roupies, soit environ 10 700 euros, avec une batterie de 19,2 kWh et une autonomie de 250 km.

Citroën avait effectivement annoncé le déménagement en 2015 mais n’avait pas encore élaboré sur le véhicule qu’il commercialiserait en Inde. À l’époque, l’entreprise a révélé des stratégies pour développer son réseau de concessionnaires en Inde, ainsi que pour étendre ses utilisations de camions, car seul le C5 Aircross était disponible sur le marché indien en nombre limité.

Calendrier pour le lancement de l’automobile est bénéfique car les autres équipementiers sont plus lents à cibler le marché difficile (à bas prix): le tout premier véhicule électrique de Maruti régional ne sera lancé qu’en 2025, tandis que Hyundai envisage un lancement sur le marché dans 2 à 3 ans. Mahindra a également révélé son intention de préparer la production d’automobiles électriques en coopération avec Volkswagen. Cela ferait partie du plan de Mahindra de lancer 16 automobiles électriques d’ici 2027. Tata Motors continue d’augmenter la production de véhicules électriques, bien qu’ils aient déjà un SUV électrique Tigor et ces Tiago EV sur le marché.

La seule chose manquer maintenant est une augmentation significative des installations de recharge en Inde, néanmoins, cela est également en cours, comme Tata Power l’a révélé il y a environ 2 semaines avec des plans pour construire 25 000 chargeurs de batterie dans tout le pays au cours des 5 prochaines années.

cartoq.com, timesnownews.com, citroen.in

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici