mardi, 30 novembre 2021

Mobiliser pour co-construire le futur des solutions de livraison du dernier kilomètre sur le terrain

La livraison dite du « dernier kilomètre » est le dernier maillon de la chaîne logistique que les marchandises commerciales doivent parcourir avant d’atteindre leur destination : magasins, restaurants, bureaux ou même domiciles privés. Non seulement il doit être respectueux de l’environnement, mais il doit également contribuer à faire des villes des lieux de vie agréables.

EZ-FLEX : faciliter la livraison urbaine

En 2019, le groupe Renault a lancé un projet expérimental pour mieux comprendre les besoins et les attentes des utilisateurs de services – mairies, collectivités locales, entreprises – en travaillant avec de nombreux partenaires tels que La Poste, la Métropole Montpellier Méditerranée, la La Mairie de Montpellier, et la société SEV (Services Ecusson Vert), pour recueillir les retours d’expérience du terrain.

Des tests de véhicules EZ-FLEX ont été réalisés en partenariat avec le Groupe Renault et SEV pour des livraisons dans tout le centre-ville dans le cadre d’une logistique urbaine plus large ; le programme a permis de créer un véritable dialogue entre la collectivité, l’opérateur logistique SEV et les entrepreneurs pour co-construire l’avenir de la mobilité et renforcer l’image du centre-ville comme vecteur de croissance sur l’ensemble de l’agglomération. Il s’inscrit dans la politique volontariste de notre métropole pour un choc de mobilité en 2025, souligne Michael Delafosse, Maire de Montpellier et Président de la Métropole Montpellier Méditerranée.

Les tests ont été effectués avec EZ-FLEX, un véhicule tout électrique agile et compact conçu pour assurer un accès facile aux centres urbains. Son rayon de braquage de 4,5 m facilite la conduite dans les rues étroites de la ville.

Des véhicules équipés de capteurs pour collecter des métriques sur les données GPS, le kilométrage, l’autonomie, l’ouverture des portes, la vitesse et les arrêts ont été mis à disposition des professionnels.

L’ergonomie du véhicule a été pensée dans les moindres détails. L’accès extra-large au siège du conducteur facilite l’entrée et la sortie – une caractéristique clé pour les conducteurs avec de nombreuses livraisons chaque jour. Le chargement arrière a été optimisé grâce à une hauteur de seuil conviviale et des portes qui permettent un accès facile à toutes les zones de la zone de stockage. De nombreux modules arrière ont été testés pour couvrir l’éventail des besoins des utilisateurs professionnels.

Vers une offre complète de services

Le premier cycle d’essais s’achèvera en fin d’année et apportera au Groupe Renault un éclairage précieux qui éclairera les futurs travaux de développement des véhicules de livraison urbaine. La phase expérimentale a confirmé l’intérêt des utilisateurs pour les véhicules 100 % électriques pour une conduite plus sereine et détendue, une caractéristique très appréciée des chauffeurs-livreurs comme des citadins. De plus, les utilisateurs ont loué la taille compacte et la maniabilité du véhicule avec son rayon de braquage très étroit.

Les grandes ouvertures latérales très appréciées qui s’étendent sur toute la longueur de la zone de stockage arrière sont sans charnière et sans aucun montant B, ce qui facilite le chargement et le déchargement de l’espace. L’accès aux rangements est également facilité grâce aux roues de petit diamètre qui forment un plancher de rangement de 70 cm de hauteur. Des tests ont également été effectués sur une gamme de hauteurs de plancher de compartiment arrière pour une ergonomie optimale afin de faciliter le travail des livreurs.

Des tests ont également été effectués sur différentes configurations de cockpit. Les réglages du siège du conducteur ont été repensés pour faciliter l’entrée et la sortie, quelle que soit la taille du conducteur. Une carte mains libres pour l’ouverture et la fermeture des portes a été introduite lors de la phase de test afin que les conducteurs n’aient pas à déposer de colis au sol. Une attention particulière a été portée à la sécurité : le placement des rétroviseurs a été retravaillé et les parties inférieures du pare-brise ont été rendues verticales pour une meilleure visibilité sur les routes urbaines. Enfin, étant donné que les conducteurs empruntent la sortie côté passager 15 % du temps en fonction du trafic, celle-ci est facilitée grâce au plancher plat et au siège passager rabattable. Avec l’apport supplémentaire des discussions tenues avec des partenaires stratégiques, ces tests aideront à alimenter le travail de conception de Mobilize sur Mobilize Hippo, le véhicule de livraison du dernier kilomètre de la marque.

Une réflexion est actuellement menée sur d’autres cycles de test, notamment ceux portant sur les services. La deuxième phase de tests aidera Mobilize à déterminer la gamme d’offres qu’elle proposera à ses clients professionnels à l’avenir. Ces offres comprendront à la fois des véhicules et des services spécialement conçus pour la livraison du dernier kilomètre.

Jean-Christophe Labarre, directeur de l’innovation Mobilize, Partenariats stratégiques, Services de mobilité, commente que, Les tests sur le terrain aident us saisir les besoins réels de nos clients. Les informations que nous recevons de nos partenaires nous aident à concevoir des offres parfaitement adaptées à nos futurs clients, que ce soit en termes de véhicules ou de services associés.

Les problèmes les plus récents de la livraison du dernier kilomètre

Le Forum économique mondial estime que 60 % de la population mondiale sera urbaine d’ici 2030. Dans le même temps, les habitudes de consommation changent : en 2023, 1/5 de tous les achats se feront en ligne.

Le principal enjeu des années à venir sera de rendre compte et de consolider les attentes de toutes les parties prenantes :

  • Clients/personnes : prix, rapidité, solutions de livraison flexibles
  • Entrepreneurs et entreprises : frais de livraison, satisfaction client
  • Villes : qualité de vie (réduire la congestion routière, les émissions de CO2 et la pollution sonore, repenser l’urbanisme, maintenir une économie florissante)
  • Entreprises de transport et de logistique : accès rapide et facile à la destination finale (Zones à faibles émissions, parking, …), réduction des coûts, bien-être des livreurs

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici