lundi, 6 février 2023

Première de l’Opel Astra Electric : la gamme est complète

Opel a fourni la toute première variante électrique à batterie de son modèle compact Astra – en tant que cinq portes et en parallèle également en tant que break. Avec la déclinaison électrique à batterie, la variété Astra est désormais totale. La plus grande surprise est probablement le nom du modèle Astra Electric au lieu d’Astra-e, car le style et la technologie sont déjà largement compris.

Il était pratiquement clair qu’il n’y aurait pas de surprises dans la conception. Après tout, la génération 6 du modèle compact Opel, qui a été présentée en septembre 2021, porte non seulement le tout nouveau design de marque de l’entreprise de Rüsselsheim, mais Opel n’a pas non plus adapté le style des versions électriques des modèles électriques précédents. . Ainsi, un design indépendant n’aurait eu aucun sens – l' »Opel Vizor » noir à l’avant devrait caractériser la marque, d’ailleurs, la société mère Stellantis est connue pour sa méthode de pièces similaires. Une zone avant séparée pour l’Astra Electric ne rentre pas dans la stratégie pour de nombreuses raisons.

Les mêmes usages pour l’innovation de conduite : Opel utilise exactement la même technologie pour l’Astra Electric et l’Astra Sports Tourer Electric qui est déjà connu des modèles sis Peugeot correspondants 308 et 308 SW. Pour le moteur électrique, Stellantis passe de l’entraînement de 100 kW précédemment fourni par Vitesco Technologies à une unité de 115 kW de sa propre coentreprise avec Nidec. Le moteur électrique, construit à Trémery, en France, fournit 270 Nm de couple maximal et permet une vitesse de pointe de 170 km/h. L’énergie est stockée dans un nouveau système d’alimentation de 54 kW.

L’énergie est stockée dans une toute nouvelle batterie de 54 kWh avec une capacité fonctionnelle de 51 kWh. La batterie est désormais basée sur des cellules NMC811 et, selon les appareils, devrait permettre une autonomie WLTP allant jusqu’à 416 kilomètres, selon Opel. Dans les Corsa-e, Mokka-e et Zafira-e, Opel avait en fait encore affaire à la génération de batterie précédente, qui concernait 50 kWh brut et environ 45 kWh net.

Opel précise la consommation de base de l’Astra Electric en version journalisme à 12,7 kWh/100km, ce qui est un très bon rapport qualité-prix sur le papier. Les conceptions précédentes de Stellantis avec le lecteur de 100 kW n’ont pas exactement résisté aux tests d’efficacité – plutôt le contraire. Avec l’Astra Electric, reste à savoir si le passage au moteur Nidec vaut la peine en termes de consommation (et donc d’autonomie pratique). Opel précise avec confiance que l’Astra Electric avec sa consommation n’est « pas seulement le compagnon efficace idéal au quotidien », mais en tant que « Sports Tourer cinq portes et break, c’est aussi un camping-car parfait » qui permet de gagner du temps plus longtemps trajets.

Un chargeur de batterie embarqué triphasé de 11 kW est installé en usine. Sur une borne de recharge publique de 100 kW, le camion peut être rechargé de 0 à 80 % en 30 minutes environ, précise Opel. À l’époque, Peugeot avait estimé un temps de charge de moins de 25 minutes pour la 308 électrique, mais juste pour la vitre de 20 à 80 %.

La batterie étant placée dans le soubassement, l’espace dans l’intérieur et le compartiment de charge restent exactement les mêmes. Selon Opel, l’Astra Sports Tourer Electric a une superficie comprise entre 516 et 1 533 litres – la même que celle des automobiles à combustion interne ou des hybrides rechargeables déjà disponibles.

Opel ne fournit pas encore de des informations sur les prix de l’Astra Electric, qui doit être disponible à l’achat à partir du printemps 2023. L’Astra hybride rechargeable de sixième génération coûtera au minimum 35 800 euros, tandis que le break Sports Tourer débutera à 36 900 euros en tant que PHEV .

« Avec la toute nouvelle version électrique à batterie du cinq portes et du break, les consommateurs auront à l’avenir la possibilité de conduire localement sans émissions d’une manière globale adaptée à un usage quotidien, confortable et, surtout, agréable à conduire. C’est ce que nous entendons par une véritable « greenovation » de la mobilité », déclare Florian Huettl, PDG d’Opel. « Dans le même temps, nous poursuivons notre offensive électrique. La nouvelle Opel Astra Electric est un tournant crucial sur notre chemin pour devenir une marque 100 % électrique en Europe. »

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici