mardi, 20 février 2024

Solaris dévoile un immense parc de recharge prêt pour le V2G

+ Premium

Solaris nous donne nous un aperçu de son usine de Bolechowo près de Poznan, où le premier constructeur polonais d’e-bus a récemment inauguré un parc de recharge pour bus. Solaris a équipé l’énorme hub de recharge de systèmes de trois fabricants prenant en charge la recharge bidirectionnelle, une première en Pologne.

Solaris a annoncé le parc de recharge de 5 000 m² à Bolechowo en novembre 2021 et a déjà clairement indiqué à l’époque que ce serait ambitieux.

Située à proximité du siège de l’entreprise, la nouvelle installation permet de charger et de décharger les véhicules Solaris et pour les tests de l’entreprise, mais aussi à des fins de démonstration pour « répondre précisément à la demande croissante de bus électriques des opérateurs européens », a déclaré Solaris à l’époque. .

Huit places de parking sont disponibles, dont quatre couvertes, et une partie du réseau de trolleybus est disponible.

Alors que Solaris n’avait pas divulgué les fabricants de la technologie de charge lors de l’annonce du Charging Park l’année dernière, ils ont maintenant été révélés : Medcom, Ekoenergetyka et ABB. À l’aide de ses solutions basées sur la prise et le pantographe, la société polonaise souhaite tester différents systèmes de charge de batterie et préparer des offres adaptées aux différents besoins du marché.

Selon l’entreprise, le système de charge du fabricant polonais Medcom se compose de deux chargeurs enfichables indépendants d’une capacité de 150 kW, chacun compatible V2G. Il s’agit de la première installation sur le sol polonais « et est également l’une des premières du genre en Europe », informe Solaris. Jusqu’à présent, Medcom aurait reçu des commandes pour de tels systèmes de recharge exclusivement du Japon.

La deuxième solution de recharge du parc de recharge de l’usine provient d’Ekoenergetyka. L’installation compte huit points de recharge de 150 à 600 kW chacun, qui peuvent recharger trois véhicules simultanément. Actuellement, le constructeur précise que le chargeur est équipé de pantographes compatibles avec tous les types de chargeurs aériens utilisés par Solaris. Plus précisément, l’entreprise utilise des pantographes inversés, des pantographes conventionnels et le système dit Ride&Charge. De plus, le chargeur dispose de trois connexions pour le branchement, dont une jusqu’à 300 kW et deux jusqu’à 150 kW. Solaris expérimente également le V2G pour la solution Ekoenergetyka.

En tant que troisième système de charge, Solaris présente un appareil ABB avec quatre points de charge et une puissance totale de 360 kW. Ici, deux bus peuvent être chargés simultanément avec une capacité allant jusqu’à 150 kW. Prochainement, il sera également possible de recharger un bus d’une puissance allant jusqu’à 360 kW via un pantographe. En principe, les processus de charge via la prise et les pantographes conventionnels et inversés sont possibles avec l’appareil.

Le fonctionnement du parc est contrôlé via un système central de gestion et de surveillance. De plus, selon Solaris, le toit de l’installation est équipé d’un vaste système photovoltaïque, ce qui augmente la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique quotidienne de l’usine.

Un système photovoltaïque beaucoup plus grand trône également sur un nouvel entrepôt Solaris. Mesurant 10 000 m² et appelée Warehouse Hall, la nouvelle installation joue un «rôle clé» dans la chaîne d’approvisionnement des pièces et composants nécessaires à la fabrication des bus et trolleybus Solaris, donc le fabricant. Le stockage a été construit à proximité de l’usine de production et sa toiture renforcée abrite 572 cellules photovoltaïques d’une capacité de 260 kWc. Solaris prévoit également de moderniser d’autres bâtiments avec des installations solaires à l’avenir.

Solaris est l’un des principaux fabricants européens de bus électriques et livre chaque année plusieurs centaines de bus électriques dans toute l’Europe. « Cet investissement dans notre propre parc de recharge – un site central unique pour la recharge des bus électriques – marque une étape naturelle dans le développement dynamique de la gamme zéro émission de Solaris », informe la société. La possibilité de tester différentes solutions permet à Solaris « d’apporter une réponse sur mesure à la demande croissante des opérateurs de transport européens pour les bus électriques ».

Le boom des bus électriques en se poursuit, comme le montre les chiffres d’immatriculation des bus en 2021. Après 2 210 bus électriques en 2020, 3 282 autres bus électriques (hors trolleybus dans chaque cas) ont été immatriculés en 2021.

solarisbus.com, ekoenergetyka.com.pl

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici