samedi, 3 décembre 2022

Battlefield prouve qu’il est impossible de rivaliser avec Call of Duty, déclare Sony

Si oui ou non Call of Duty  deviendra exclusif à Xbox lorsque (ou si) l’acquisition proposée d’Activision Blizzard par Microsoft est terminée a été un point de friction majeur pour Sony, et c’est précisément ce point qui a conduit les autorités à examiner l’accord proposé avec beaucoup un examen plus approfondi.

Sony a maintenant fourni sa propre déclaration< /a> à la Competition and Markets Authority (CMA) du Royaume-Uni, dans laquelle elle a avancé de nombreux arguments expliquant pourquoi l’acquisition proposée nuira à la concurrence dans le secteur, dont beaucoup, de manière assez prévisible, se concentraient sur Call of Duty et la stature de la franchise.

L’essentiel de l’argument de Sony sur ce front spécifique est que même si la première partie de PlayStation a pu dépenser « de très nombreuses années et des milliards de dollars » pour créer un « challenger to Call of Duty« . , il serait toujours « plus que probablement infructueux ». L’exemple que Sony pointe pour faire valoir son argumentation ? Champ de bataille.

« Même en supposant que SIE ait la capacité et les ressources nécessaires pour développer une franchise aussi réussie que Call of Duty, il faudrait de très nombreuses années et des milliards de dollars pour créer un challenger pour Call of Duty – et l’exemple de Battlefield d’EA montre que de tels efforts seraient plus que probablement vains. »

Bien qu’il va sans dire que Battlefield n’est pas un vairon en ce qui concerne sa portée mondiale et sa position commerciale, il est indéniable que la franchise d’EA ne connaît pas à peu près le même type de succès que Call of Duty  voit sur une base annuelle. Les dernières semaines ont illustré cela sans aucun doute, avec Call of Duty : Modern Warfare 2 ayant généré 1 milliard de dollars de revenus dans les 10 jours suivant sa sortie, et Call of Duty : Warzone 2.0 amassant 25 millions de joueurs en 5 jours. En comparaison, l’année dernière, Battlefield 2042 s’est vendu à plus de 4,2 millions d’unités au cours de sa première semaine.

Récemment, il a été signalé que Microsoft était prêt à s’engager dans un accord de 10 ans avec Sony pour conserver Call of Duty sur PlayStation. Auparavant, le patron de Xbox, Phil Spencer, avait déclaré que la société avait l’intention de continuer à publier Call of Duty sur les plates-formes PlayStation tant que PlayStation existerait, et qu’il n’y aurait aucune réserve à de telles versions.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici