lundi, 4 mars 2024

Sega confirme qu’il est sur le point d’acquérir Rovio, développeur d’Angry Birds, pour 775 millions de dollars

Des rapports récents annonçaient que Sega allait bientôt révéler l’acquisition du concepteur d’Angry Birds, Rovio, annonce qui vient d’être faite. L’entreprise japonaise a confirmé qu’elle avait effectivement envoyé un accord pour le concepteur d’Angry Birds.

Sega souhaite obtenir Rovio dans sa totalité dans le cadre d’un accord d’une valeur de 706 millions d’euros, soit environ équivaut à un peu plus de 775 millions de dollars (par opposition au coût de 1 milliard de dollars annoncé précédemment). Sega confirme dans son annonce que l’acquisition est « une prise de contrôle amicale » et que le conseil d’administration de Rovio a « consenté » et « a exprimé son soutien ».

Sans surprise, la propriété de Rovio sur Angry Birds IP et sa présence dans l’espace des jeux vidéo mobiles sont cruciaux pour l’acquisition. Sega déclare qu’il « vise à accélérer sa croissance sur le marché mondial du jeu et à accroître sa valeur commerciale en produisant des synergies entre les sociétés existantes de SEGA et les forces de Rovio, y compris ses adresses IP internationales et ses capacités de développement de jeux vidéo mobiles en direct ».

La société cherchera à utiliser le « savoir-faire unique de Rovio dans l’exploitation de jeux vidéo mobiles en direct, pour apporter les titres existants et nouveaux de SEGA au marché mondial des jeux mobiles, où il y a une grande capacité et où de nombreux utilisateurs sont accessibles . » Cela signifie également de soutenir la croissance multiplateforme des adresses IP de Rovio et d’aider Rovio et Sega lui-même à étendre leurs adresses IP à travers les médias.

Le président et chef de la direction de Sega, Haruki Satomi, a déclaré : « Parmi le marché international du jeu en croissance rapide, le Le marché du jeu vidéo mobile a une capacité particulièrement élevée, et c’est en fait l’objectif à long terme de SEGA d’accélérer sa croissance dans ce domaine. Je me sens chanceux de pouvoir annoncer une telle transaction avec Rovio, une société qui possède Angry Birds , qui est apprécié dans le monde entier et abrite de nombreux employés compétents qui soutiennent l’avancement et les capacités d’exploitation des jeux mobiles leaders sur le marché de l’entreprise. Historiquement, comme représenté par la série Sonic the Hedgehog, SEGA a en fait lancé d’innombrables titres de jeux informatiques sur diverses plates-formes de jeu. Je suis convaincu que, grâce à la combinaison des noms de marque, des personnages, de la base de fans des deux entreprises, en plus de la culture et des fonctionnalités de l’entreprise, des synergies substantielles seront produites à l’avenir. p>

Le PDG de Rovio, Alexandre Pelletier-Normand, a déclaré : « J’ai mûri en jouant à Sonic the Hedgehog, captivé par son design moderne. Plus tard, lorsque j’ai joué à Angry Birds pour la première fois, j’ai compris que le jeu était en fait devenu un véritable phénomène grand public, avec le pouvoir de façonner la culture moderne.

« Rejoindre Rovio a en fait été un honneur et je suis fier d’avoir vu Angry Birds continuer à se développer, alors que nous lancions de nouveaux jeux vidéo, séries et films. Moins connu mais tout aussi impressionnant est notre plate-forme technologique propriétaire leader de l’industrie, Beacon, détenant vingt ans d’expertise, permettant à des groupes soudés de développer des objets GaaS de classe mondiale.

« Notre objectif est de ‘Craft Happiness’ et nous sommes ravis à l’idée d’utiliser notre savoir-faire et nos outils pour apporter beaucoup plus de plaisir à nos joueurs, en améliorant et en élargissant les IP animées de Rovio et SEGA.

« Red et Sonic the Hedgehog : 2 personnages mondialement reconnus et renommés créés par deux entreprises extrêmement complémentaires, avec une portée mondiale qui couvre mobile, PC/console et au-delà. L’intégration des forces de Rovio et de SEGA offre un avenir exceptionnellement incroyable. »

L’acquisition devrait être finalisée au 2ème trimestre de l’exercice 2023/24 (juillet-septembre ).

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici