lundi, 6 décembre 2021

Karim Benzema condamné à un an de prison avec sursis pour tentative de chantage sur Mathieu Valbuena

L’attaquant français Karim Benzema a été reconnu ce matin coupable de complicité dans la tentative de chantage de Mathieu Valbuena. Le président du tribunal de Versailles l’a condamné à un an de prison avec sursis et à 75 000 euros d’amende.

Après un procès à la fin du mois dernier pour lequel l’attaquant était porté disparu, le procureur de la République avait effectivement a été condamné à dix mois de prison avec sursis et à 75 000 euros d’amende. La peine maximale que l’attaquant français aurait pu recevoir était une peine de cinq ans de prison et 90 000 euros d’amende.

L’attaquant du Real Madrid n’était pas présent au procès en octobre, ni au tribunal de ce matin. Les quatre autres personnes jugées, dont on a découvert qu’elles étaient en fait directement impliquées dans la tentative, ont en réalité écopé de sanctions allant de 18 mois de prison avec sursis à 2 ans et demi de prison.

Le président de la FFF Noël Le Graët a en effet précédemment déclaré au Le Parisien que le résultat du procès n’aurait aucune incidence sur la disponibilité de Benzema pour le choix de l’équipe de pour les mois à venir. L’attaquant pouvant faire appel de la décision, pour le moment, il ne sera pas exclu de l’équipe, comme il l’a été pendant près de six ans à la suite de l’affaire.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici