mercredi, 27 avril 2022

Notes des joueurs | Monaco 3-1 Saint-Étienne, Wissam Ben Yedder à la rescousse alors qu’un Monaco léthargique bat 10 hommes ASSE

MONACO– 3 (Volland 27, Ben Yedder 62, 86)

Alexander Nubel, 5

Djibril Sidibé, 4— Il aurait peut-être eu la chance de rester sur le terrain après un tacle maladroit sur Khazri juste avant la mi-temps, quand il a été retiré pour sa protection.

Benoît Badiashile, 4 — Amélioré tout au long du match mais a été lourd en toute première mi-temps, cédant paresseusement ses biens à Krasso pour un égaliseur choc.

Axel Disasi, 5

Caio Henrique, 5

Youssouf Fofana, 7— Bien qu’il ait été aidé par l’avantage masculin de Monaco, une série de courses d’assaut depuis le milieu de terrain ont peut-être été l’accent du jeu vidéo, une de ces charges a conduit à une passe décisive pour Volland. Il a également frappé le cadre du but d’un tir en première mi-temps.

Elliot Matazo, 4

Sofiane Diop, 6

Krepin Diatta, 6 — Ayant eu l’air impressionné au début de sa carrière à Monaco, Diatta s’est amusé avec plus de faim et de confiance dans les matchs actuels et c’est son ballon inversé qui a incité le compteur pour l’ouvreur de Volland. Abandon pour remplacement pour commotion cérébrale après un choc de têtes en seconde période.

Myron Boadu, 4 — Le général extrêmement calme a cependant battu les Verts au ballon pour exiger le carton rouge , une très mauvaise touche a perdu une occasion claire d’attaquer une ligne arrière fragmentée de l’ASSE. Il a toujours l’air un peu perdu.

Kevin Volland, 7— Il aurait peut-être pu offrir une menace de but plus cohérente à condition que l’homme de Monaco ait l’avantage, mais son tir rauque près du poteau a donné l’avantage à Monaco et c’est son joli croisement en boucle qui a permis à Ben Yedder de sceller la victoire avec le troisième de Monaco.

Autres : Golovin 6, Ben Yedder 7, Aguilar 5, Tchouaméni 5, Pavlović 5, Lucas 5.

SAINT-ÉTIENNE– 1 (Bouanga 41)

Etienne Green, 3— Bien qu’il ait été offert court par Kolodziejczak, le s’est précipité hors de sa ligne pour faire face à Boadu, en fin de compte gravement encrassant l’attaquant, était téméraire et indésirable et a été expédié à juste titre.

Timothée Kolodziejczak, 1 — Beaucoup trop lent à combattre l’ouvreur de Volland qui a rapidement erré devant le défenseur avant de négliger de se souvenir de Boadu qui lui a tendu une embuscade et a exigé le tacle impétueux de Green, ce qui a entraîné son expulsion après le rebond de la balle de Diop. Son handball abscons, alors qu’il n’était soumis à aucune pression d’un centre monégasque, a entraîné une charge claire. Presque doué Ben Yedder d’un autre but avec une passe arrière lâche également. Horrible.

Harold Moukoudi, 5

Mickael Nade, 5

Miguel Trauco, 6

Mahdi Camara, 6

Yvann Neyou, 5

Arnold Nordin, 4

Wahbi Khazri, 6— Son centre a touché le poteau très tôt et, malgré le désavantage de l’homme, il s’est avéré utile, l si éphémère, impact innovant, en particulier dans la première heure.

Denis Bouanga, 7— A produit une finition créative avec l’au-delà de son pied pour égaliser et a eu la malchance de ne pas ajouter à son décompte, frappant le poteau à deux reprises depuis le bord de la zone. Indépendamment d’un service minimal avec l’ASSE un gars léger, il a déclenché des inquiétudes avec un jeu direct.

Jean Krasso, 6— A tenu le sien sur un départ inhabituel pour Les Verts et il c’est lui qui a volé Badiashile sur la ligne de touche pour centrer pour Bouanga pour égaliser.

Autres : Bajic 4, Boudebouz 5, Aouchiche 5, Hamouma 5, Youssouf 4.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici