vendredi, 18 juin 2021

Patron de la DNCG: Sans injections majeures des propriétaires, la majorité des clubs ne survivront probablement pas à 2021/22

En discutant avec LCP, le chef de la garde financière du football français, la DNCG, Jean-Marc Mickeler, a dressé un bilan accablant de la situation monétaire existante pour la majorité des clubs.

« Sans une injection massive d’investisseurs existants, il est très peu probable que la majorité des clubs aient la capacité de survivre à la campagne 2021/22. S’ils avaient réellement dû venir face au COVID-19, on aurait pu penser qu’un niveau de financement approprié nous aurait permis de traverser cette crise avec un minimum de variété de victimes. Face à cette crise et à la défaillance de Mediapro, c’était mission difficile. »

Sur le choix de baisser le nombre de clubs en de 2023/24 à 18 :

Vous minimisez l’offre, vous augmentez le valeur du produit… Dans un marché, vous êtes à l’écoute de votre client principal. Le client principal est le diffuseur et il souhaite moins de correspondances. Si vous n’écoutez pas le client lorsque vous proposez un article, cela passe sévèrement.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici