mardi, 25 juin 2024

Pinocchio de Guillermo Del Toro, l’une des premières mondiales du BFI London Film Festival

Dans 5 semaines, nous prendrons la direction de Londres pour aller au 66e BFI London Movie Festival. Avant le lancement du programme principal de demain, le BFI a dévoilé sa programmation en première mondiale.

Le Festival accueillera 22 premières mondiales de longs métrages, dont de nouveaux films de Guillermo del Toro, Asif Kapadia, Edward Lovelace, Neil Maskell et Nora Twomey et du studio d’animation irlandais Cartoon Saloon

LFF accueillera également les premières mondiales de 3 nouvelles séries majeures conçues pour la télévision et composées d’œuvres de Jez Butterworth (Jérusalem), Alexander Cary (Homeland) et Hugo Blick (An Honorable Woman, Black Earth Rising).

22 autres courts métrages seront lancés au Festival en plus de 6 nouvelles œuvres immersives, comme annoncé précédemment.

En plus de l’ouverture annoncée précédemment night gala, l’adaptation cinématographique de la comédie musicale à succès primée par Olivier Matilda The Musical de Roald Dahl, le festival proposera également une incroyable animation en stop-motion Épingle de Guillermo Del Toro occhio ainsi que Animal, une toute nouvelle coopération entre le chorégraphe bien connu Akram Khan et Oscar -gagnant, Asif Kapadia. My Dad’s Dragon, animation domestique de la célèbre Nora Twomey (The Breadwinner) et du studio d’animation irlandais Cartoon Saloon (Wolfwalkers, The Song of the Sea).

LONGS MÉTRAGES
PINOCCHIO DE GUILLERMO DEL TORO (dirs. Guillermo del Toro, Mark Gustafson, USA)– Le sombre mythe de Carlo Collodi sur une marionnette en bois naïve Pinocchio est présenté dans une animation stop-motion éblouissante par le réalisateur oscarisé Guillermo del Toro et le réalisateur primé Mark Gustafson .

ANIMAL (dir. Asif Kapadia, Royaume-Uni)– Le tout nouveau développement du chorégraphe acclamé Akram Khan est capturé par le lauréat d’un Oscar Asif Kapadia dans le film immersif et animal viscéral.

THE ESTATE (dir/scr. Dean Craig, U.S.A.)– Anna Faris et les sœurs de Toni Collette complotent pour gagner l’héritage de l’acariâtre de Kathleen Turner , tante en phase terminale, mais découvrez d’autres les membres de la famille ont des conceptions tout aussi sournoises sur la fortune familiale. L’ensemble partagé comprend également Rosemarie DeWitt, Ron Livingston et David Duchovny.

BECOMING PLANT (réal. Grace Ndiritu, Royaume-Uni-Danemark-Norvège)– le long métrage de lancement -longueur de l’artiste Grace Ndiritu propose à un curieux groupe chorégraphique et réparateur d’essayer des psychédéliques rehaussés par la bande originale de l’artiste et musicien aux multiples talents GAIKA.

BLUE BAG LIFE (dir. Lisa Selby, Rebecca Hirsch Lloyd-Evans, Alex Fry) – L’odyssée audacieuse et profondément individuelle de l’artiste Lisa Selby à travers l’amour, l’art et l’individualité illumine l’intransigeant et efficace BLUE BAG LIFE, un portrait documentaire d’une vie touchée par la dépendance.

SI LES RUES ÉTAIENT EN FEU (dir. Alice Russell, Royaume-Uni)– Russell révèle Londres d’un point de vue passionnant et rarement vu. Alors que la violence au couteau augmente, BikeStormz est un espace de libération et de liberté imaginative permettant aux jeunes de toute la ville de se complimenter et de s’exprimer

INLAND (dir/scr. Fridjof Ryder, Royaume-Uni)– Ryder fait des débuts cinématographiques saisissants et audacieux avec cette pièce de puzzle intense, un thriller intense rappelant Roeg et Lynch, et mettant en vedette Mark Rylance dans l’histoire d’un garçon retournant dans sa ville natale à la suite du décès de sa mère. disparition.

KLOKKENLUIDER (dir/scr. Neil Maskell)– Combinant l’humour d’une potence noire, des dialogues dramatiquement amusants et une caractérisation perspicace, le premier album de Maskell est un énervé et thriller comique claustrophobe dans lequel un lanceur d’alerte malchanceux du gouvernement fédéral et son partenaire se cachent dans une maison belge isolée, accompagnés de deux gardes du corps excentriques.

NOMME-MOI LEWAND (dir . Edward Lovelace)– Lovelace revient à LFF après 2014 LES POSSIBILITÉS SONT SANS FIN, ici explor ing le pouvoir de la communication et du voisinage avec une histoire de maturation ravissante sur un jeune garçon kurde sourd vivant à Derby au Royaume-Uni.

JOLIE ROBE ROUGE (dir/scr . Dionne Edwards, Royaume-Uni)–Alexandra Burke, chanteuse nominée aux BRIT Awards et star de la scène du West End, met en vedette ce charmeur qui voit une robe tout changer pour une famille dans le lancement fougueux et réconfortant d’Edwards.

ELLE EST AMOUR (dir/scr. Jamie Adams, Royaume-Uni)– Sam Riley et Haley Bennett brillent en tant qu’amants séparés satisfaisant une décennie après leur séparation dans ce drame intense et inclusif, du cinéaste gallois respecté Jamie Adams (Black Mountain Poets, Bittersweet Symphony).

SUPER EAGLES ’96 (dir. Yemi Bamiro, UK-Nigeria)– Bamiro fait suite à One Guy and His Shoes de 2020 avec cette histoire captivante de la nation nigériane équipe de football et son importance dans le paysage politique et culturel de la nation.

L’ORIGINE (dir. Andrew Cumming, Royaume-Uni)– Apporter une toute nouvelle signification pour le terme «film de durée», l’horreur paléolithique à petit budget de Cumming, THE ORIGIN, est un véritable original. Tourné dans les Highlands écossais tout au long de la pandémie, cette horreur de survie visionnaire est une classe de maître dans la construction du monde à grande échelle.

HEAVEN ROSE OF FORGETFULNESS (dir. Lewis Klahr, USA)– un charmant film de collage qui manipule des morceaux de bandes dessinées, développant une histoire de désir romantique inachevé.

LA FILLE DE DEMAIN (dir. Scr. Marta Savina, Italie-France)– Le lancement impressionnant de Savina est basé sur l’histoire vraie d’une jeune femme fortement poussée dans une relation conjugale luttant pour la justice dans la Sicile des années 1960.

LE BLAZE (dir. Quentin Raynaud, France)– un homme et son père fuient un incendie de forêt dans ce thriller écologique français qui aurait pu être arraché des pages carbonisées des titres de cette année.

KANAVAL : UNE HISTOIRE INDIVIDUELLE D’HAÏTI EN SIX CHAPITRES (dirs. Lean Gordon, Eddie Hutton Mills, Haïti-Royaume-Uni)– L’histoire haïtienne existe à travers une vague de couleurs, de danse et de musique c, alors que le pays se prépare pour son carnaval légendaire.

LE DRAGON DE MON PÈRE (dir. Nora Twomey, Irlande)– un mythe animé irrésistible de la réalisatrice primée Nora Twomey et du célèbre studio d’animation irlandais Studio Animation Saloon, à propos d’un garçon et d’un jeune dragon échoués sur une île pleine de bêtes sauvages.

XALÉ (réal. Moussa Sene Absa, Sénégal-Côte d’Ivoire)– Aartiste, musicien et cinéaste, Moussa Sene Absa (Yoole, Le Sacrifice) livre un film efficace drame de vengeance centré sur les femmes, XALÉ, qui se déroule sur deux périodes et raconte les retombées d’un événement dévastateur

THE SHOP (dir/scr. Ami-ro Sköld, Suède-Italie)– ce drame de réalisme social innovant et provocateur utilise avec audace l’action en direct et l’animation en stop-motion pour explorer ce à quoi pourrait ressembler la vie dans notre contrat zéro heure, la société cliente pourrait ressembler dans un avenir très proche.

SHTTL (dir/scr. Ady Walter, Ukraine-France)– intégré dans un village juif avant l’intrusion nazie en Ukraine en 1941, un cinéaste à la retraite des urnes de Kyiv à la recherche de sa future épouse. Les débuts saisissants de Walter, conçus comme un drame spectaculaire en noir et blanc, restent en yiddish et mettent en vedette Saul Rubinek, Moshe Lobel et Antoine Millet.

Tricia Tuttle, directrice du BFI London Movie Festival, a déclaré : « Galas, fonctions compétitives, courts métrages — dans tous les domaines du programme, c’est peut-être la sélection totale la plus riche de premières mondiales que nous ayons eu l’occasion d’accueillir à BFI London Film Celebration, et nous voulons donner à ces artistes un moment au soleil avant le lancement complet du programme. Assurer des premières mondiales pour leur propre bien n’est jamais un objectif de notre célébration destinée au public, mais c’est un honneur que ces cinéastes et artistes nous délèguent pour les aider à présenter leur beau travail. Et c’est, au moins en partie, grâce à la passion et à l’engagement de notre public !« 

Le 66e BFI London Film Festival a lieu du Mercredi 5 octobre— Dimanche 16 octobre. La sortie du programme aura lieu le jeudi 1er septembre, nous vous apporterons les informations dès que nous les aurons.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline