vendredi, 12 août 2022

Real Housewives Of Dubai Star explique le choix de la perruque afro pour la soirée dancehall jamaïcaine



(Crédit image : Bravo)

Au cours de l’épisode du 3 août, sa co-vedette Lesa Milan a lancé la fête pour présenter au groupe son héritage jamaïcain. Il y avait beaucoup de choix de mode à couper le souffle ce soir-là, mais rien de plus que la perruque portée par Sara Al Madani, qui est le seul membre de la distribution des Émirats arabes unis des Real Housewives of Dubai. Le déménagement n’a pas semblé déranger la distribution majoritairement noire, bien que la base de fans soit une histoire quelque peu différente. S’adressant à Page Six depuis, Al Madani a avoué qu’elle était « inquiète » à l’idée de s’engager dans l’idée, même si cela ne l’a finalement pas arrêtée :

J’étais inquiet pour le look car certaines personnes pourraient ne pas l’accepter à cause de la culture. Mais le fait est que l’Afro existe dans ma culture. Il y a des Noirs dans ma culture, il y a des Émiratis qui ont des Afros et nous avons des gens de couleur. Alors pour nous, aux Emirats Arabes Unis, c’est tout à fait normal . Mais j’avais peur que d’autres personnes dans le monde le voient d’une manière différente.

Et bon sang ! D’après ce que la star de Real Housewives of Dubai dit ici, il semble qu’elle assimile largement la culture à l’ascendance, ce qui n’est pas toujours la même chose. Pour démarrer, elle s’est seulement identifiée publiquement comme étant elle-même émiratie, pas noire. Certains fans en ligne ont réagi à l’épisode avec à la fois le choc et le mécontentement face à son utilisation occasionnelle de la perruque. Un Twitter l’a qualifié de « dégoûtant » et même d' »appropriation culturelle ». Un autre l’a comparé à quelqu’un faisant du « blackface ».

Mais les co-stars de Sara Al Madani n’ont pas critiqué son choix de perruque lors de la fête. En fait, l’hôtesse Lesa Milan a dit qu’elle en était «impressionnée». Elle a même prévu le contrecoup en ligne qui s’ensuivrait, avertissant dans un confessionnal que « personne ne vient avec l’appropriation culturelle [commentaires] » parce que la devise de la Jamaïque est « sur plusieurs, un seul peuple ». Milan a ajouté à l’époque que puisqu’elle portait elle-même une perruque blonde, tout allait « bien ».

Néanmoins, Lesa Milan a elle-même subi des contrecoups pour ce qui s’est passé dans l’épisode. (Comme l’a fait leur autre co-star Caroline Brooks, qui a fait une remarque superficielle sur le « ghetto ».) Le beau-père blanc de Milan était à la fête portant de faux dreadlocks avec un chapeau rasta stéréotypé. Et les téléspectateurs étaient également contrariés par les allocations faites par Milan pour une fête « jamaïcaine ». Comme l’a dit un utilisateur de Twitter,

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici