dimanche, 29 janvier 2023

Star Trek: Cirroc Lofton de Deep Space Nine partage ses réflexions sur Prodigy, y compris Odo de René Auberjonois dans son épisode « Kobayahsi »

publié le 1er décembre 2022

Les fans de Star Trek : Deep Area 9 ont pu retrouver Odo dans le programme d’animation Prodigy.

  • (s’ouvre dans un nouvel onglet)

  • (s’ouvre dans un nouvel onglet)
  • (s’ouvre dans la marque -nouvel onglet)

(Crédit image : Paramount)

Tout comme avec Nyota Uhura de Nichelle Nichols, Spock de Leonard Nimoy et Montgomery Scott de James Doohan, des archives audio ont été utilisées pour le dialogue d’Odo dans « Kobayashi », tandis que Gates McFadden a enregistré une toute nouvelle discussion pour jouer le Beverly Crusher holographique. Après la sortie de « Kobayashi » pour les clients de Paramount en janvier, Cirroc Lofton a déclaré dans son podcast centré sur Star Trek The 7th Rule qu’il s’agissait du « meilleur nouvel épisode de Star Trek » qu’il avait vu. Quand j’ai demandé à Lofton de discuter de ce qu’il ressentait pour lui de voir Odo dans cette histoire Prodigy, il a d’abord gardé à l’esprit qu’après avoir vu beaucoup de « contrecoups » et de « résistances » à ce que Deep Space 9 faisait pendant la diffusion originale du programme, il est plus qu’heureux de voir que cela résonne aujourd’hui non seulement avec les fans, mais aussi avec les auteurs des nouvelles émissions Star Trek. Il a poursuivi :

… Je croyais que parce que l’épisode, si je ne me trompe pas, c’était un épisode d’Aaron Waltke, et je crois qu’il est l’un des meilleurs auteurs de la jeune Star Génération Trek, [la] classe montante. Sa connaissance de ce que cela a à voir avec, sa mise en œuvre et l’exécution de sa vision et de son scénario sont vraiment incomparables. En voyant Odo, il y a un équilibre avec lequel il s’est porté, il y a une grâce avec laquelle il s’est porté, et je crois qu’ils ont bien reproduit cela dans cet épisode. J’aime voir qu’ils ont utilisé Odo comme épisode d’une si bonne méthode. C’est une vision qu’Aaron a présentée et qui, je pense, a été très bien réalisée, et il n’y a pas si longtemps, il a eu un autre épisode qui, à mon avis, est à la hauteur de cela en termes de qualité. Oui, Aaron Waltke est en train de devenir l’un de mes jeunes auteurs préférés dans le service.

« Kobayashi » a sans aucun doute été composé par Aaron Waltke, qui a également écrit « All the World’s a Phase » et a co-écrit la finale de la mi-saison en deux parties, « An Ethical Star », avec Kevin et Dan Hageman, Julie et Shawna Benson, Lisa Schultz Boyd, Nikhil S. Jayaram, Diandra Pendleton-Thompson et Chad Quandt. Du point de vue de Cirroc Lofton, Waltke a fait une tâche formidable en exécutant Odo en tant que membre de l’équipe de pont de Dal dans sa simulation Kobayashi Maru, et les clips audio de René Auberjonois qui ont été choisis ont merveilleusement mis en évidence la personnalité bourrue d’Odo. C’était la toute première fois que le protagoniste de Changeling apparaissait dans un autre programme Star Trek après avoir travaillé comme gendarme de la station spatiale Deep Area Nine depuis le début de l’émission du même nom en 1993 jusqu’à la fin de la série en 1999.

(s’ouvre dans un nouvel onglet)

(s’ouvre dans un nouvel onglet)

Afficher (s’ouvre dans un nouvel onglet)

(s’ouvre dans un nouvel onglet)

(s’ouvre dans un nouvel onglet)

Afficher (s’ouvre dans la marque- nouvel onglet)

(s’ouvre dans un nouvel onglet)

(s’ouvre dans un nouvel onglet)

Afficher (s’ouvre dans un nouvel onglet)

Ce qui est malheureux, c’est que, comme Aaron Waltke l’a dit à Comicbook.com en janvier, il a initialement écrit le rôle d’Odo dans « Kobayashi » avec l’intention de René Auberjonois d’enregistrer les lignes, mais l’acteur est décédé avant que cela puisse avoir lieu. En fin de compte cependant, Cirroc Lofton était satisfait de la façon dont le sixième épisode de Star Trek : Prodigy a géré Odo, et il est clairement un fan de l’empreinte qu’Aaron Waltke a laissée sur cette franchise de science-fiction. Avec une deuxième saison de Prodigy en production, les personnages de Deep Space 9 auront peut-être plus de chances d’apparaître, qu’il s’agisse également de représentations holographiques ou de l’offre réelle.

Ma discussion avec Cirroc Lofton l’a également amené à partager ses idées sur l’épisode hommage à Star Trek : Lower DecksDeep Area 9, ainsi que ses réflexions sur Tony Todd de Candyman joue le vieux Jake Sisko dans « The Visitor ». Si vous êtes intéressé à l’entendre co-animer The 7th Guideline avec Ryan Husk, le podcast termine son temps couvrant Deep Space Nine et plongera dans The Next Generation début 2023, avec la starlette Denise Crosby les rejoignant pour tous les épisodes de la saison 1 de son personnage Tasha Yar.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici