lundi, 30 janvier 2023

Amazon échappe à une amende de 1,1 milliard d’euros

L’amende a été appliquée en décembre 2021, mais Amazon a fait appel. Après des mois de procédure, les juges sont parvenus à une toute nouvelle conclusion. L’institution judiciaire TAR del Lazio a récemment révélé que l’accusation était annulée, permettant à Amazon de devenir libre.

L’accusation

L’amende préliminaire était basée sur une enquête menée par l’AGCM, l’autorité italienne du marché. Selon l’AGCM, Amazon a musclé les vendeurs d’Amazon.it en rachetant ses services logistiques. Les vendeurs n’avaient que peu ou pas de marge de manœuvre pour travailler avec des entreprises alternatives. Amazon a abusé de sa position dominante au détriment de concurrents raisonnables.

L’AGCM a intenté une action en justice contre le géant pour abus de pouvoir. Amazon a immédiatement fait appel. Au cours de l’affaire, la défense de l’entreprise s’est concentrée sur le fait qu’Amazon n’avait en fait pas eu suffisamment de temps pour se défendre. En outre, la défense a souligné un certain nombre d’erreurs de procédure dans l’examen de l’AGCM. En fin de compte, Amazon a été justifié. L’amende a été annulée.

Les sanctions sont de plus en plus sévères

Les médias italiens pensent que les régulateurs n’ont pas suffisamment de ressources pour condamner les grandes entreprises. Des entreprises comme Amazon ont l’argent et l’expertise nécessaires pour combattre longtemps et durement. Cette dernière a incité la Commission européenne à introduire ces derniers mois de nouvelles règles de marché plus strictes pour les grandes entreprises, notamment la loi sur les marchés numériques et la loi sur les fournisseurs numériques.

Les sanctions pour abus de pouvoir augmentent d’année en année. L’environnement européen est bien plus dommageable pour les technologies de pointe qu’il ne l’était il y a dix ans. Amazon a laissé une amende cette fois, l’affaire aurait pu aller dans les deux sens. a payé plus de 8 milliards d’euros d’amendes au cours des années précédentes pour abus de pouvoir. Les peines sont de plus en plus sévères et les énormes technologies investissent de plus en plus leurs journées devant les tribunaux.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici