mardi, 31 janvier 2023

La bourse Internet belge enregistre moins de trafic de données en 2022

BNIX achemine la majorité du trafic Internet en Belgique. Selon la bourse, le trafic de données était en moyenne de 198 Gbps en 2015. Le chiffre est en baisse de 13% par rapport à 2021, lorsque le trafic s’équilibrait à 224 Gbps et culminait à 638 Gbps.

Revenir à la normale

BNIX a mentionné le retour aux niveaux pré-pandémiques comme la raison la plus importante de la baisse. Le travail à distance obligatoire, les services de visioconférence et de streaming ont généré de gros volumes de trafic d’informations pendant la pandémie. Le trafic a diminué à mesure que le risque de COVID-19 s’est estompé.

Il convient de mentionner que le trafic est resté en hausse de 40 % par rapport à 3 ans plus tôt (160 Gbit/s). Le travail à distance et la visioconférence progressent progressivement, alimentant le trafic quelle que soit la pandémie. Les entreprises utilisent de plus en plus les services cloud tandis que les consommateurs diffusent dans des résolutions toujours plus élevées.

Les pics

BNIX a également noté une baisse des pics du soir. Le trafic belge connaît des pics entre 8h00 et 22h00. Selon la bourse, cela est probablement dû à l’adoption du cloud par les entreprises, car les clouds génèrent beaucoup de trafic pendant cette durée spécifique.

Enfin, le BNIX a indiqué que le pic de trafic le plus élevé (480 Gbps) a été enregistré le 9 novembre à 17h, lorsqu’une grève nationale a eu lieu un mercredi, qui est une journée populaire pour le travail à distance sur sa propre.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici