mardi, 6 décembre 2022

La NASA essaie d’arrêter une vente aux enchères parce qu’elle veut récupérer ses cafards nourris à la poussière de lune

Auparavant ce mois-ci, un échantillon étrange a été mis en vente lors de la vente aux enchères Amazing Rarities de Boston, et la NASA demande poliment que la vente ne se poursuive car elle déclare que les produits appartiennent au gouvernement fédéral. Les articles en question ? Les restes de cafards qui étaient autrefois nourris avec des échantillons de poussière lunaire d’Apollo 11.

Publicité

L’expérience, qui peut sembler tout à fait inhabituelle, consistait à examiner si le sol lunaire recueilli en 1969 était constitué de tout agent pathogène qui menace la vie dans le monde.

Les produits de la vente aux enchères consistent en des restes de poussière de lune et des lames de cafards des expériences menées par le Dr Marion Brooks en 1970. Quelle que soit la fin, les produits n’auraient pas dû être mis en vente car ils appartiennent toujours à la NASA.

« Tous les échantillons d’Apollo, comme indiqué dans cette collection de produits, appartiennent à la NASA et aucune personne, université ou autre entité n’a jamais ont été autorisés à les conserver après analyse, destruction ou autre utilisation pour toute fonction, en particulier pour la vente ou l’écran privé », a déclaré la lettre de la NASA à RR Auctions datée du 15 juin, rapporte l’Associated Press.

« Nous sommes demandant que vous ne facilitiez plus la vente de tous les articles constituant l’expérience sur le sol lunaire d’Apollo 11 (les cafards, les toboggans et spécimen d’essai post-destructif) en arrêtant immédiatement le processus d’appel d’offres. »

Annonce

Les produits ont été vendus par le Dr La fille de Brooks en 2010 et ont maintenant été remises aux enchères par une autre personne que RR Auction n’a pas voulu révéler. Dans une autre lettre datée du 22 juin, un représentant légal de la NASA a demandé à la maison de vente aux enchères de traiter avec le propriétaire actuel pour renvoyer les échantillons au gouvernement fédéral.

La maison de vente aux enchères travaille actuellement avec la NASA pour résoudre le problème. .

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici