jeudi, 11 août 2022

Le ministère néerlandais de la Défense rate la date limite et retarde le déploiement de la 5G

La fréquence 3,5 GHz est très importante pour la sortie de la 5G néerlandaise. La vente aux enchères du spectre du pays est en retard par rapport aux autres États membres de l’UE. La fréquence est actuellement utilisée par les services de renseignement et l’entreprise de satellites commerciaux Immarsat. En conséquence, il est difficile de libérer 3,5 GHz 5G dans la moitié nord des Pays-Bas.

Le déploiement de la 5G à 3,5 GHz vient d’être encore reporté, conformément à une modification de la Stratégie nationale des fréquences (NFP) par le ministère des Affaires économiques, de l’Agriculture et du Développement. Cet amendement expose que le ministère de la Défense, propriétaire de la station satellite utilisée par les services de renseignement, ne respectera pas le délai prévu pour déplacer la station avant septembre 2022.

Pour maximiser le spectre de fréquences, la station était censée déménager avant la fin de l’année. La nouvelle date d’échéance est décembre 2023. Le ministère a cessé de travailler pour avancer à temps. Les raisons incluent la pandémie et l’absence de « produits adaptés ».

Immarsat ne respecte pas la date d’échéance

La société satellite Immersat devait déplacer sa station au sol en Grèce. Ce travail a été reporté à décembre 2023. Les opérateurs qui ont remporté l’enchère du spectre 3,5 GHz devraient pouvoir utiliser le spectre de fréquences « proprement » depuis le 1er décembre 2023.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici