lundi, 6 février 2023

Les s’opposent au projet de l’UE qui pourrait exclure les fournisseurs de cloud américains

Dans une déclaration conjointe de l’industrie obtenu par Reuters, plusieurs associations industrielles et agences gouvernementales renommées font part de leurs inquiétudes concernant la réglementation de l’UE excluant les fournisseurs de cloud non européens de faire des affaires.

Jeudi matin, la déclaration a été transmise à la Commission européenne, aux gouvernements nationaux, à l’agence de cybersécurité ENISA et aux législateurs de l’UE.

Souveraineté du cloud

La raison des inquiétudes du groupe est un projet de proposition de l’ENISA qui suggère d’introduire un programme de certification de l’UE pour la cybersécurité des services cloud, qui influencerait la manière dont les gouvernements et les entreprises de l’UE choisissent un fournisseur de cloud pour leurs opérations.

Le projet, vu par Reuters, définit les conditions d’un fournisseur de services cloud certifié (CSP). Selon Reuters, les conditions visent à prévenir et à limiter les interférences des États non membres de l’UE avec le fonctionnement des services cloud certifiés.

La politique avant la technologie

Toutes les données des utilisateurs de services cloud devraient être stockées et traitées dans l’UE. Les règles de l’UE prévaudraient sur celles des pays non membres de l’UE. « Le siège social et le siège mondial du CSP doivent être établis dans un État membre de l’UE », indique le document.

Dans leur déclaration, la Chambre de commerce et d’industrie US Les associations ont fait valoir que l’UE devrait s’abstenir d’adopter des exigences de nature politique, qui excluraient les fournisseurs de cloud légitimes et ne feraient pas grand-chose pour renforcer les mesures de cybersécurité.

« Ces exigences sont apparemment conçues pour garantir que les fournisseurs non européens ne puissent pas accéder au marché de l’UE sur un pied d’égalité, empêchant ainsi les industries et les gouvernements européens de bénéficier pleinement des offres de ces fournisseurs mondiaux », indique le communiqué.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici