mardi, 23 juillet 2024

Les grandes puissances européennes, la France, l’Allemagne et l’Italie, définissent des lois sur l’IA

La France, l’Allemagne et l’Italie ont en fait aligné leurs visions de la prochaine législation sur l’IA. Un document commun sur cet impact aurait été vu par Reuters.

Les nations adoptent une technique moins stricte et ne veulent pas de sanctions pour les développeurs d’IA. Les pays souhaitent ainsi éviter que la réglementation à venir n’effraie les entreprises de l’IA et ne freine l’innovation.

Moins de règles pour la conception des fondations

Plus précisément, selon la vision de ces puissances européennes, la loi européenne sur l’IA devrait se concentrer sur les outils d’IA. Toutes les versions de la loi européenne sur l’IA déjà rendues publiques mettent actuellement l’accent sur la conception des structures. L’UE doit s’éloigner de ce concept, selon le document : « Nous soulignons que la loi sur l’IA gère l’application de l’IA et non la technologie en tant que telle. »

Les développeurs de telles conceptions de structures ne se voient confier qu’un petit travail. Ils devraient proposer des fiches modèles : « Les fiches de conception contiendront les informations pertinentes pour comprendre le fonctionnement de la conception, ses capacités et ses contraintes, et seront basées sur les meilleures pratiques au sein de la communauté des concepteurs. » Un nouvel organisme indépendant pourra alors valider le contenu de ces modèles de fiches, suggère le dossier.

Retard de la législation finale

Le dossier est pratiquement une garantie vers des discussions supplémentaires au Parlement européen. Ce faisant, l’Europe risque de ne pas respecter la date limite d’achèvement précédemment prévue de 2023.

Brando Benifei, membre du Parlement européen et leader de la législation, considère le changement de position inattendu chez OpenAI comme une raison pour laquelle le La loi sur l’IA ne doit pas être indulgente. Il a déclaré à Reuters : « Le drame facile à comprendre autour du licenciement d’Altman d’OpenAI et de son arrivée chez Microsoft nous montre que nous ne pouvons pas dépendre d’arrangements volontaires négociés par des dirigeants visionnaires. » Avec cette déclaration, il répond également à l’accord commun qui ne veut pas imposer de frais aux développeurs d’IA pour non-respect de la législation.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline