dimanche, 26 mai 2024

L’IMEC contraint de rompre ses liens avec la Chine

Pour l’instant, les partenariats avec la Chine ont été « considérablement minimisés », a informé l’IMEC à Politico. Suivant l’exemple d’entreprises de puces comme ASML, elle termine ses engagements en cours avec les célébrations chinoises et y déroule ses opérations.

« Notre politique a été encore améliorée en réaction aux progrès géopolitiques mondiaux », déclare l’IMEC. En langage diplomatique,

l’IMEC est généralement considérée comme une partie raisonnablement neutre sur le marché des puces. Cela a incité le PDG Luc van den Hove à qualifier récemment son laboratoire de R&D de « Suisse des semi-conducteurs ». Cependant, comme la vraie Suisse, l’IMEC est située en Europe et sa marge de manœuvre est limitée par les tensions géopolitiques. Les contraintes d’exportation partagées entre les pays occidentaux et la Chine obligent actuellement ASML à conserver ses machines à puces les plus sophistiquées loin de Pékin. La même chose semble maintenant s’appliquer à l’expertise au sein de l’IMEC.

La phase mondiale a changé

Avec les investissements financiers publics-privés de l’UE, d’ASML et de la Flandre, entre autres, de nombreuses célébrations affectent le cours suivi par imec. Le fait que le PDG Van den Hove ait mentionné le mois dernier des partenaires « internationaux » des États-Unis, de Taiwan, de Corée du Sud et d’Europe (et non de Chine) en dit probablement assez sur le statut modifié d’Imec. Auparavant, elle travaillait en étroite collaboration avec les partis chinois SMIC et Huawei, menant même à des efforts communs et à des retombées.

Pour l’Imec, cependant, une politique financière mondiale calme et libérale est d’une valeur fantastique. À cet égard, sa position rejoint presque entièrement celle du néerlandais ASML, également opposé aux contraintes à l’exportation imposées à la Chine. Le PDG d’ASML, Peter Wennink, a toujours averti que les tentatives visant à freiner l’avancée technologique de la Chine pourraient se retourner contre lui. La nation est désormais encouragée à se développer par elle-même, sans les dispositifs et les connaissances occidentales.

Certains signes montrent déjà que cela se vérifie. En 2015, par exemple, la Chine aurait choisi d’améliorer les ambitions de Huawei en matière de puces avec une somme modifiée de 30 milliards de dollars. Il existe également une preuve de développement dans l’innovation de ses puces, avec le lancement du SoC Kirin 9000S à un stade minimal. Ce processeur semble développé sur un procédé 7 nm, ce qui suggère que la Chine a 4 à 5 ans de retard sur les principales usines de puces TSMC, Intel et Samsung. Sans l’aide de l’IMEC, la poursuite du développement sera cependant beaucoup plus difficile.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline