mardi, 16 avril 2024

L’UE adopte la loi sur les marchés numériques, forçant éventuellement Apple à autoriser le chargement latéral

Que vient-il de se passer ? Parce que fin 2020, l’Union européenne a mis en place une législation qui pourrait avoir un impact significatif sur le fonctionnement des grands détenteurs de plateformes numériques comme Apple et Google. Cette législation est sur le point de devenir loi plus tard cette année, modifiant peut-être la relation entre les plates-formes et les développeurs tiers.

La Commission européenne a adopté cette semaine la loi sur les marchés numériques (DMA) et la loi sur les services numériques (DSA), 2 plans créés pour gérer le pouvoir des géants de la technologie en faveur des consommateurs. Après que le Conseil de l’UE aura annoncé et adopté les actes, ils entreront en vigueur cet automne.

Entre les 2, le DMA est probablement le plus important pour les détenteurs de plateformes comme Google et Apple. Il aura besoin de « gardiens » comme eux pour permettre aux utilisateurs de l’UE d’installer des applications à partir des principaux magasins d’applications extérieurs, de désinstaller facilement des applications logicielles préinstallées ou de se désabonner facilement des services de base. La loi comprend également d’autres moyens de défense pour les concepteurs et les clients tiers concernant les systèmes d’information, de marketing et de paiement.

Apple et Google se sont battus contre la nécessité d’activer le paiement par un tiers. systèmes sur iOS et Android, respectivement, et Apple s’oppose fortement au chargement latéral. Le PDG de Legendary Games, Tim Sweeney, a réagi positivement à l’annonce de cette semaine. Epic a combattu les deux géants devant les tribunaux pour le droit de fournir des applications et d’exécuter des systèmes de paiement en dehors des canaux officiels des détenteurs de plateformes.

En outre, DSA tentera de renforcer les mesures de sécurité pour protéger les internautes contre les spécialistes du marketing prédateurs, les trackers , et d’autres services. Cela permettra également aux utilisateurs de signaler plus facilement les contenus illégaux en ligne et de déposer des plaintes contre les plates-formes.

Le mois dernier, l’UE a également adopté une législation qui obligera finalement Apple à fournir ses téléphones avec une compatibilité USB-C.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici