samedi, 20 avril 2024

Red Hat OpenShift 4.15 disponible, avec un accent sur la périphérie et la virtualisation

Red Hat l’a révélé lors de la Kubecon CloudNativeCon Europe. La plate-forme est basée sur Kubernetes 1.28, qui est disponible depuis août 2023. En particulier, Red Hat OpenShift 4.15 possède de nouvelles fonctionnalités pour améliorer encore davantage la périphérie, le cœur et la virtualisation.

Applications Edge

Pour l’informatique de pointe, il est désormais possible d’utiliser Red Hat OpenShift sur AWS Outposts. Les administrateurs peuvent donc installer des clusters Red Hat OpenShift sur AWS. Les stations permettent aux entreprises d’exécuter les services AWS sur des emplacements périphériques, permettant ainsi aux applications sensibles à la latence de s’exécuter à l’endroit qui leur convient le mieux.

Red Hat OpenShift 4.15 présente une toute nouvelle combinaison avec AWS Wavelength. Cette infrastructure est améliorée pour les applications de périphérie. À cette fin, les services de calcul et de stockage AWS sont connectés aux centres d’information d’un fournisseur de services à la périphérie du réseau 5G. Dans la variante 4.15, il est possible de déployer Red Hat OpenShift dans AWS, avec des nœuds de calcul dans les zones de longueur d’onde AWS.

Le cœur et la virtualisation

En plus des développements axés sur la périphérie, Red Hat propose l’assistance OVN IPsec pour les fournisseurs distants. Le support devrait permettre de chiffrer les informations en mouvement, souvent soumises à une législation rigoureuse. « Cela a en fait posé un obstacle à la façon dont Red Hat OpenShift accède au stockage à partir d’appareils domestiques, tels qu’un appareil de stockage domestique qui utilise NFS et iSCSI. À cette fin, nous avons amélioré la capacité IPsec intracluster existante d’OVN Kubernetes pour également prendre en charge la sécurisation du trafic. entre Red Hat OpenShift et un fournisseur de services externe configuré IPsec », a déclaré Red Hat.

La virtualisation Red Hat OpenShift bénéficie de toutes nouvelles capacités de durabilité et de reprise après sinistre pour prendre encore plus en charge la virtualisation. Par exemple, il est désormais possible de protéger les charges de travail des machines virtuelles avec l’option Metro-DR pour Red Hat OpenShift Data Foundation. De plus, l’outil de virtualisation inclut désormais le branchement à chaud du réseau, qui peut être utilisé pour reconfigurer dynamiquement les cartes d’interface utilisateur.

L’image ci-dessous décrit un résumé de toutes les nouvelles fonctions de Red Hat OpenShift 4.15.

Lors de la Kubecon CloudNativeCon Europe, Red Hat a fait de nombreuses annonces concernant d’autres éléments. Vous trouverez ci-dessous un résumé des points forts :

  • Quay 3.11 est généralement facilement disponible, avec un accent spécifique sur la gestion des autorisations, l’automatisation du cycle de vie des images et une combinaison AWS.
  • Red Hat Advanced Cluster Security 4.4 est désormais généralement disponible. La toute nouvelle version offre une cohérence plus puissante pour les résultats d’analyse, une gestion mise à jour de la posture de sécurité et une automatisation plus poussée de la sécurité.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici