vendredi, 14 juin 2024

Si vous pensiez que les vagues de chaleur de cet été étaient mauvaises, une nouvelle étude contient des nouvelles inquiétantes sur la chaleur dangereuse à l’avenir

Alors que les températures internationales augmentent, les habitants des tropiques, y compris des endroits comme l’Inde et la région du Sahel en Afrique, seront probablement confrontés à des conditions de chaleur alarmantes presque quotidiennement d’ici la fin du siècle, même si le monde minimise ses émissions de gaz à effet de serre, selon une toute nouvelle étude.

Les latitudes moyennes, y compris les États-Unis, seront également confrontées à des dangers croissants. Là-bas, le nombre de journées extrêmement chaudes, marquées par des températures et une humidité suffisamment élevées pour déclencher un épuisement dû à la chaleur, devrait doubler d’ici les années 2050 et continuer d’augmenter.

Histoires associées
Des individus qui ont fait du stock de « vraies licornes »
Que se passe-t-il dans cette vidéo de fourmis fabriquant des abeilles mortes en cercle de pétales étranges ?
Des momies aplaties de Découverte d’ancêtres de mammifères 250 millions d’années après avoir traversé l’événement d’extinction

Dans l’étude, les chercheurs ont examiné le développement de la population, les modèles de développement financier, les options énergétiques et le climat modèles pour prédire comment les niveaux d’indice de chaleur – la combinaison de la chaleur et de l’humidité – vont changer progressivement. Nous avons demandé au chercheur atmosphérique de l’Université de Washington, David Battisti, co-auteur de l’étude publiée le 25 août 2022, d’expliquer les résultats et ce qu’ils impliquent pour les gens du monde entier.

Qu’est-ce que la nouvelle étude nous apprend sur les vagues de chaleur à venir, et de manière significative sur l’effet sur les individus ?

Il existe deux sources d’incertitude en ce qui concerne la température future. L’un est la quantité de dioxyde de carbone que les gens vont produire – cela dépend de facteurs comme la population, les choix énergétiques et la croissance de l’économie. L’autre est l’ampleur du réchauffement que ces émissions de gaz à effet de serre entraîneront.

Dans les deux cas, les chercheurs ont en fait un sens commun de la probabilité de diverses circonstances. Pour cette étude de recherche, nous avons intégré ces estimations pour obtenir une probabilité future d’avoir des températures dangereuses et mortelles.

Annonce

Nous avons examiné ce que ces niveaux « dangereusement élevés » et « incroyablement dangereux » sur l’indice de chaleur suggéreraient pour la vie quotidienne sous les tropiques et aux latitudes moyennes.

« Nocif » dans ce cas fait référence à la probabilité d’épuisement par la chaleur. L’épuisement par la chaleur ne vous éliminera pas si vous avez la capacité de vous arrêter et de diminuer – il est défini par la fatigue, la nausée, un rythme cardiaque ralenti, potentiellement un évanouissement. Vous ne pouvez vraiment pas travailler dans ces conditions.

L’indice de chaleur indique quand une personne est susceptible d’atteindre cette limite. Le National Weather Service spécifie « dangereux » comme un indice de chaleur de 103 F (39,4 C) et « incroyablement dangereux » comme 125 F (51,7 C). Si une personne atteint des niveaux de température « très nocifs », cela peut entraîner un coup de chaleur. À ce niveau, vous avez quelques heures pour obtenir des soins médicaux afin de refroidir votre corps, ou vous mourrez.

Signes de maladie due à la chaleur. elenabs au moyen de Getty Images

Des conditions d’indice de chaleur « exceptionnellement dangereuses » sont pratiquement inhabituelles aujourd’hui. Ils se produisent dans quelques zones proches du golfe d’Oman, par exemple, pendant peut-être quelques jours en une décennie.

La probabilité du nombre de jours « dangereux » augmente à mesure que la planète se réchauffe. Nous aurons probablement à peu près la même irrégularité météorologique qu’aujourd’hui, mais tout cela se produit en plus d’une température moyenne plus élevée. La probabilité de conditions extrêmement chaudes augmente.

Que montre votre étude de recherche pour chaque zone ?

Dans les latitudes moyennes d’ici 2050, nous verrons la variété des jours de chaleur dangereuse doubler dans la situation future la plus probable – même avec des émissions de gaz à effet de serre modestes qui atteindraient l’objectif du contrat de l’environnement de Paris de maintenir le réchauffement en dessous de 2 C (3,6 F).

Ad

Dans le sud-est des États-Unis, la circonstance la plus probable est que les individus connaîtront un mois ou plus de jours de chaleur dangereuse chaque année. Il en va probablement de même dans certaines parties de la Chine, où certaines régions ont traversé une vague de chaleur estivale 2022 pendant plus de deux mois consécutifs.

Nous avons constaté qu’à la fin du siècle, de nombreux endroits dans le les latitudes moyennes verront une augmentation de 3 à 10 fois du nombre de jours dangereux.

Sous les tropiques, comme certaines parties de l’Inde, l’indice de chaleur peut actuellement dépasser le niveau dangereux pendant quelques jours. semaines par an. C’est comme ça depuis 20 à 30 ans. D’ici 2050, ces conditions sont plus susceptibles de se produire sur plusieurs mois chaque année, avons-nous constaté. Et d’ici la fin du siècle, de nombreux endroits connaîtront ces conditions la majeure partie de l’année.

Annonce

Ce que cela signifie en pratique que si vous êtes un pays riche comme les États-Unis, la plupart des gens peuvent payer ou découvrir le refroidissement. Si vous êtes sous les tropiques, où vivent environ la moitié de la population mondiale et où les difficultés sont plus élevées, la chaleur est un problème plus grave pendant une grande partie de l’année. Et un grand pourcentage de personnes y travaillent à l’extérieur dans l’agriculture.

Le nombre typique de jours avec des niveaux d’indice de chaleur dangereux en 1979-1998 et les prévisions typiques de l’étude pour 2050 et 2100. Zeppetello, Raftery & Battisti, 2022

Vers la fin du siècle, nous commencerons à dépasser les conditions « extrêmement nocives » dans un certain nombre d’endroits, principalement sous les tropiques.

Le nord de l’Inde pourrait connaître plus d’un mois par an des conditions extrêmement dangereuses . La région du Sahel en Afrique, où la pauvreté est répandue, pourrait connaître quelques semaines de conditions très dangereuses par an.

Les gens peuvent-ils s’adapter à ce qui ressemble à un avenir dystopique ?

Si vous êtes une nation abondante, vous pouvez construire des centres de refroidissement et générer de l’électricité pour faire fonctionner l’unité de climatisation. Idéalement, ils ne seront pas alimentés par des sources de carburant non renouvelables, ce qui réchaufferait davantage le monde.

Si vous êtes un pays en développement, une très grande partie des individus travaillent à l’extérieur dans l’agriculture pour gagner de l’argent afin d’acheter de la nourriture. Là-bas, si vous y réfléchissez, il n’y a pas beaucoup d’options.

Les travailleurs migrants aux États-Unis sont également confrontés à des conditions plus difficiles. Une ferme peut être en mesure de fournir des installations de refroidissement, mais les marges des agriculteurs sont assez faibles et les employés migrants sont généralement payés au volume, donc lorsqu’ils ne choisissent pas, ils ne sont pas payés.

Annonce

En fin de compte, les conditions atteindront le point où davantage de travailleurs surchaufferont et décéderont.

La chaleur sera un problème pour les cultures aussi. Nous nous attendons à ce que la majorité des principaux grains soient moins efficaces à l’avenir en raison de la tension thermique. Aux latitudes moyennes aujourd’hui, nous sommes proches des températures optimales pour la culture des céréales. Mais à mesure que les niveaux de température augmentent, le rendement en grain diminue. Sous les tropiques, cela pourrait être n’importe où entre une réduction de 10% à 15% par degré Celsius d’augmentation. C’est un très gros succès.

Que peut-on faire pour éviter ces risques ?

Une partie de notre travail dans cette étude consistait à déterminer les chances que le monde satisfasse vraiment l’arrangement de Paris. Nous avons trouvé que c’était autour de 0,1 %. Essentiellement, cela ne se produira pas.

Publicité

À la fin du siècle, nous avons découvert le scénario le plus probable est que le monde verra 5,4 F (3 C) de réchauffement mondial par rapport à l’époque préindustrielle. La terre se réchauffe plus rapidement que l’océan, ce qui se traduit par une augmentation d’environ 7 F (3,9 C) pour les endroits où nous vivons, travaillons et jouons – et vous pouvez avoir une idée de l’avenir.

Le renouvelable le plus rapide l’énergie est mise en ligne et l’utilisation des combustibles fossiles est arrêtée, meilleures sont les chances d’empêcher cela.

David Battisti, professeur de sciences atmosphériques, Université de Washington

Annonce

Cet article est republié de The Discussion sous une licence Creative Commons. Lisez l’article original.

.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline