jeudi, 23 mai 2024

Un nouveau genre de plantes a été découvert, et c’est étrange

En regardant une lanterne féerique, vous ne comprendrez peut-être pas que c’est une plante. Ces spécimens botaniques d’un blanc fantomatique hantent le sol forestier et sont affichés sur des écrans d’affichage bioluminescents effrayants, et nous avons maintenant un tout nouveau genre à ajouter à la liste.

Un genre est une catégorie taxonomique qui regroupe des espèces. Il représente un groupe entier, plutôt qu’un groupe privé, donc découvrir un nouveau genre de quoi que ce soit est une grande nouvelle. En réalité, personne n’a découvert un tout nouveau genre de plantes au Japon depuis près de 100 ans, ce qui rend sans aucun doute la découverte d’un tout nouveau groupe de lanternes féeriques extrêmement intéressante.

Annonce

Une des raisons pour lesquelles les lanternes féeriques semblent si extraterrestres est que, contrairement à beaucoup de plantes, elles ne font pas de photosynthèse. Cela suggère qu’il leur manque ce vert de chlorophylle classique et joyeux, apparaissant plutôt comme une goutte d’asperges marinées.

Ils peuvent s’en sortir avec une pâleur fantomatique car ils tirent leur énergie de la consommation de mycéliums fongiques présents dans le sol. C’est pourquoi on les découvre le plus souvent cachés sous les feuilles mortes, passant la plupart de leur temps à peine visibles car leurs fleurs n’apparaissent que rapidement à la surface.

Il est facile de comprendre pourquoi ces plantes seraient difficiles à découvrir.
Crédit image : TAGANE Shuichiro

Les lanternes féeriques sont appelées Thismiaceae, mais le nom japonais de parmi les principaux groupes de la maison se trouve « Tanuki-no-shokudai », qui équivaut à peu près au « bougeoir de chien viverrin ». Malgré leur nom, les ratons laveurs (Nyctereutes procyonoides) sont les plus étroitement liés aux renards, et quant à leurs habitudes en matière de bougies ? Peu importe.

Le mode de vie insaisissable de ces plantes signifie que leur découverte est extrêmement rare car elles sont si difficiles à trouver, mais nous avons maintenant un tout nouveau genre à ajouter à la liste des espèces connues. lanternes féeriques. Sa découverte a eu lieu grâce à un botaniste amateur qui a découvert une lanterne féerique dont un professionnel local pensait qu’il pourrait s’agir d’un tout nouveau genre de Tanuki-no-shokudai.

« À l’heure actuelle, environ 100 types au sein de la famille ont été déterminés, dont près de la moitié ne sont compris que depuis leur toute première découverte, parfois à partir d’un seul spécimen », a décrit un botaniste de l’Université de Kobe. Suetsugu Kenji, un professionnel de renommée mondiale dans le domaine des plantes non photosynthétiques, dans un communiqué. « Le dévouement des scientifiques amateurs japonais à exposer la flore cachée de ces zones a été crucial pour déterminer les espèces non identifiées par la science. »

Après avoir reçu le spécimen par la poste, il est apparu qu’il avait des fonctions spéciales qui le définissaient. en dehors des autres genres, les scientifiques sont donc partis à la recherche d’un spécimen vivant. Ils se sont rendus à Kimotsuki, dans la préfecture de Kagoshima, où la découverte avait effectivement été faite, mais la toute première année n’a pas eu de chance. Un deuxième voyage s’est avéré plus réussi, puisqu’ils ont découvert quatre autres plantes exactement dans la même bande étroite que la découverte initiale.

Le blanc fantomatique des lanternes féeriques vient de leur manque de chlorophylle.
Crédit image : TAGANE Shuichiro

On pense que le nouveau genre a divergé à un stade antérieur de l’avancement des Thismiaceae et a été nommé « Mujina-no-shokudai », ou « bougeoir du blaireau ». Son nom latin est Relictithismia kimotsukiensis, qui peut être traduit par « Thismia relique de Kimotsuki. »

« Le Japon est l’une des régions de la planète où les études botaniques sont les plus avancées, ce qui rend la découverte de nouvelles espèces végétales exceptionnellement rare, et la découverte d’un tout nouveau genre l’est encore plus », a ajouté Suetsugu. « Cette recherche pourrait suggérer que de nombreuses autres nouvelles espèces pourraient se cacher dans des zones autrefois considérées comme bien étudiées et souligne le besoin vital d’expéditions et d’examens continus des plantes de la planète, à la fois à l’étranger et chez vous. »

Annonce

L’étude est publiée dans le Journal Of Plant Research Study.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

xnxx sex download russianporntrends.com hardxxxpics saboten campus freehentai4u.com read manga porn rakhi sex photo ganstagirls.com nani sex video xxx indian girl video download elporno.mobi tamilauntycom bf hd video bf hd video porn555.me anyporn hd tamil beach sex erolenta.com xxx sex boy to boy bustyboobs pakistanixxxx.com nude sexy videos desi sex xvideos.com tubaka.mobi justdesi in free naked dance vegasmpegs.mobi eva grover desi ass lick eroanal.net 69 xvideo 4k xnxx thefuckingtube.com xxii roman numerals translation tamil nayanthara sex sexozavr.com indian porn videos tumblr كلبات سكس porn-arab.net نيك ف الكس y3df comics popsexy.net akhil wife hentai ahri wowhentai.net the sarashina bloodline