jeudi, 29 septembre 2022

Des combats éclatent entre les forces et les rebelles le long de la frontière entre l’Éthiopie et l’Érythrée

Les batailles les plus féroces et les plus répandues ont éclaté entre les forces gouvernementales et les rebelles du Tigré dans le nord de l’Éthiopie sur les lignes de front le long de la frontière de plus de 1 000 kilomètres entre l’Érythrée et l’Éthiopie.

« Les combats qui éclatent aujourd’hui sont les plus féroces et ils couvrent de nombreux fronts, y compris de l’autre côté de la frontière entre l’Éthiopie et l’Érythrée », a déclaré à l’agence Anadolu une source militaire, qui a requis l’anonymat car il n’était pas autorisé à parler aux médias. mardi.

Il a déclaré qu’il s’agissait de la dernière phase de la contre-offensive éthiopienne alors que les forces fédérales continuent de se rapprocher de la capitale régionale du Tigré, Mekelle.

Mais les rebelles du Front de libération du peuple du Tigré (TLFP) ont imputé la dernière flambée à ce qu’ils ont décrit comme des offensives de l’armée érythréenne.

« Les forces érythréennes ont lancé aujourd’hui une offensive à grande échelle sur tous les fronts, de Tekeze à Irob », a écrit le porte-parole du TPLF Getachew Reda sur Twitter.

Il a déclaré que de violents combats se déroulaient en mai dans les régions de Kuhli, Zban Gedena, AdiAwala, Rama, Tserona et Zalambessa, affirmant que le commandement oriental du Premier ministre Abiy Ahmed, des éléments importants du commandement nord-ouest et trois divisions de commandos avaient également été déployés aux côtés des forces érythréennes. .

La guerre entre les forces fédérales et les rebelles a repris le 24 août après une accalmie de cinq mois qui a suivi une déclaration de trêve humanitaire par Ahmed.

Plus tôt en août, le TPLF a pillé 570 litres de carburant dans un entrepôt humanitaire du Programme alimentaire mondial (PAM) à Mekele.

« Il est impossible pour le PAM de distribuer de la nourriture, des engrais, des médicaments et d’autres fournitures d’urgence dans le Tigré », a déclaré le directeur du PAM, David Beasley.

La guerre a commencé en novembre 2020 après que les rebelles ont pris d’assaut les bases de l’armée fédérale stationnées au Tigré, y compris à Mekele.

 Source : AA

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici