mardi, 23 avril 2024

« Ils veulent déchirer la démocratie » : la mer d’Israéliens se mobilise contre le plan de réforme

Des dizaines d’innombrables Israéliens se sont rassemblés pour une manifestation hebdomadaire contre les révisions judiciaires proposées par le gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahu, qui, selon les challengers, menacent les valeurs démocratiques d’Israël.

Les manifestants ont défilé samedi à deux endroits de la ville balnéaire centrale de Tel-Aviv, agitant des drapeaux et scandant des devises contre le ministre de la Justice. « Médecins défendant la vie de la démocratie », a déclaré une banderole levée par un médecin lors de la manifestation de Tel-Aviv.

Cette manifestation est la cinquième contre le tout nouveau gouvernement, une coalition d’ultra-orthodoxes et de réactionnaires célébrations nationalistes qui ont pris le pouvoir en décembre.

Le gouvernement a publié des propositions visant à affaiblir la Cour suprême en offrant au parlement le pouvoir d’annuler les décisions de justice par un vote à la majorité de base.

Il veut également donner au Parlement le contrôle de la visite des juges et minimiser l’autonomie des conseillers juridiques.

Des manifestations de moindre envergure ont été signalées dans un certain nombre de villes israéliennes.

« Je suis ici ce soir pour m’opposer au passage d’Israël d’une démocratie à une autocratie », a déclaré Dov Levenglick, 48 ans, ingénieur en applications logicielles, à la société de presse de Tel-Aviv.

 » C’est une honte, ça ne tiendra pas. « 

 » Ils veulent détruire le système judiciaire d’Israël, ils veulent détruire la démocratie israélienne, et nous sommes ici chaque semaine par tous les temps condition… de lutter contre cela et de l’éliminer pour la démocratie israélienne », a déclaré Hadar Segal, 35 ans.

Le chef de l’opposition Yair Lapid s’est inscrit avec des présentations dans la ville balnéaire de Haïfa, où il a dit des manifestants  » sont venus sauver leur pays, et nous nous opposons à eux. « 

Netanyahu a en fait rejeté les manifestations comme un refus des opposants de gauche d’accepter les résultats de l Les élections de novembre dernier, qui ont produit l’un des gouvernements les plus à droite de l’histoire d’Israël.

Source : TRTWorld et entreprises

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici