lundi, 5 décembre 2022

Iran Raisi: les ont « piétiné » l’accord nucléaire avec les puissances mondiales

Le président iranien a en fait déclaré que les avaient « écrasé » l’accord nucléaire de Téhéran avec les puissances mondiales dans un discours aux dirigeants mondiaux aux Nations Unies.

Ebrahim Raisi a assisté à l’Assemblée générale de l’ONU mercredi alors que parler avec relancer l’offre nucléaire approchait un moment à prendre ou à laisser.

Le choix de l’ancien président américain Donald de se retirer de l’accord en 2018 a en fait conduit Téhéran à abandonner à temps toutes les restrictions que l’accord imposait à son enrichissement nucléaire.

Les autorités de l’Union européenne ont averti que la fenêtre de protection d’une offre est sur le point de se fermer.

L’accord de 2015 négocié sous l’administration Obama a mis un frein au programme nucléaire iranien en échange de milliards de dollars d’allègement des sanctions, ce que Téhéran affirme n’avoir jamais obtenu.

 » L’Amérique a piétiné l’accord nucléaire « , a déclaré Raisi, qui a prêté serment en tant que président il y a seulement un an.

EN SAVOIR PLUS : Iran : contrecarrer les sanctions américaines nécessite un nouveau service

Son discours marque le première fois qu’il monte effectivement sur le podium à l’ONU dans sa fonction de président. L’année dernière, il a fait des remarques à l’assemblée pratiquement en raison des contraintes de Covid-19.

En 2019, Raisi a été approuvé par les en partie pour son implication dans l’exécution massive de milliers de prisonniers politiques en 1988 , un peu plus d’un an après que la transformation islamique de 1979 a renversé le shah du pays et inauguré son système actuel dirigé par la théocratie.

Raisi a également déclaré aux dirigeants réunis que l’Iran souhaitait avoir  » des relations étendues avec tous nos voisins « – une référence évidente à l’Arabie saoudite ennemie et à d’autres pays arabes de la région.

L’Arabie saoudite et l’Iran ont tenu un certain nombre de pourparlers directs depuis l’entrée en fonction du président américain Joe Biden, bien que les tensions restent élevées entre les deux.

En revanche, les Émirats arabes unis ont récemment repris leur ambassade à Téhéran et y ont envoyé un ambassadeur.

Source : TRTWorld et agences

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici