vendredi, 1 mars 2024

GM annonce un rachat de 10 milliards de dollars et augmentera son dividende de 33 % l’année prochaine

General Motors (NYSE : GM) a augmenté de plus de 9 % lors de la pré-commercialisation de mercredi après que la société a révélé une série de mesures visant à regagner la confiance des investisseurs. Plus important encore, l’entreprise a révélé un plan de rachat d’actions de 10 milliards de dollars, une augmentation du dividende trimestriel de 33 % pour 2024 et une aide renforcée pour 2023.

GM révise ses prévisions pour 2023

Dans le but de Afin de regagner l’attention des investisseurs, General Motors a dévoilé une série d’efforts visant à compenser les effets négatifs d’une année difficile marquée par des grèves ouvrières et des revers dans sa stratégie de service. Les actions du constructeur automobile ont augmenté de plus de 9% avant l’ouverture du marché mercredi.

En particulier, le constructeur de voitures et de camions prévoit d’améliorer son dividende trimestriel en 2024 de 33 % à 12 cents par action et de lancer un programme accéléré de rachat d’actions de 10 milliards de dollars.

L’entreprise se prépare à rétablir ses prévisions pour 2023 afin d’inclure un coup dur d’environ 1,1 milliard de dollars ajusté à l’EBIT déclenché par six semaines de grèves menées par le syndicat United Automobile Employee (UAW). L’UAW a lancé en septembre la grève des constructeurs automobiles Detroit 3, Ford, GM et Stellantis, le précédent étant parvenu à un accord avec le groupe le mois dernier.

Les prévisions affinées de GM pour 2023 comprenaient plusieurs modifications. Le constructeur automobile s’attend à ce que son bénéfice net se situe entre 9,1 et 9,7 milliards de dollars pour l’exercice 2023 et prévoit un EBIT ajusté de 11,7 à 12,7 milliards de dollars. Les revenus modifiés par action devraient se situer entre 7,20 et 7,70 dollars, tandis que le capital libre automobile ajusté devrait se situer entre 10,5 et 11,5 milliards de dollars.

Rejoignez notre groupe Telegram et ne manquez jamais une nouvelle sur les actifs numériques.

GM sous-performe le S&P 500 en 2023 au milieu de l’UAW et des vents contraires sur le marché automobile

Le dernier lot d’initiatives orientées vers les investisseurs marque un mouvement de confiance en soi indispensable pour le géant de l’automobile au cours d’une année globalement difficile.

Après avoir publié ses résultats du troisième trimestre en octobre, l’entreprise a retiré son aide, soulignant l’imprévisibilité due aux négociations de l’UAW et aux grèves. L’entreprise a conclu un accord de principe avec le syndicat le 30 octobre, mettant fin aux interruptions de travail.

En dehors de cela, GM a également été confronté à des défis financiers plus importants et à des vents contraires sur le marché automobile, car il a dû faire face à des défis financiers plus importants et à des vents contraires sur le marché automobile. il est temps de s’éloigner des voitures chères et d’enregistrer des bénéfices.

Ces problèmes et les inquiétudes des investisseurs se sont reflétés dans le cours de l’action GM, qui a chuté de plus de 14,5 % depuis le début de l’année. Il s’agit d’une sous-performance significative par rapport à l’ensemble du S&P 500, qui a obtenu plus de 19 %, principalement grâce au boom continu de l’IA.

Alors que 2023 touche à sa fin, pensez-vous que GM connaîtra une meilleure année 2024 suite à la dernière série d’initiatives axées sur les investisseurs ? Faites-le-nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici