jeudi, 6 octobre 2022

Deliveroo quitte le marché néerlandais alors que les pertes augmentent

Deliveroo a annoncé son intention de sortir des Pays-Bas, car la société britannique de livraison de nourriture a signalé une augmentation des pertes avant impôts par rapport à l’année précédente.

La société basée à Londres a annoncé une perte de 147 millions de ₤ au tout premier semestre 2022, soit une augmentation de 54,7 % par rapport aux 95 millions de ₤ perdus au cours de la même période en 2015.

Les pertes croissantes sont survenues un mois après que Deliveroo a réduit l’évolution prévue de ses bénéfices pour l’année, citant la hausse du coût de la vie qui comprime le pouvoir d’achat des consommateurs. Dans une mise à jour commerciale en juillet, les employeurs de Deliveroo ont averti que « l’augmentation des vents contraires des consommateurs » ralentirait la croissance prévue des revenus de 4 % à 12 %, contre 25 %.

Deliveroo, qui affronte la société néerlandaise Just Consume Takeaway, a déclaré que dans le cadre de ses mesures d’économie, il se retirerait des Pays-Bas.

Deliveroo a déclaré que le marché néerlandais ne représentait que 1 % de sa valeur brute et que la somme d’argent nécessaire pour améliorer sa position sur le marché est « disproportionnée » par rapport au total à faire.

Deliveroo s’attend à ce que le dernier jour d’exploitation aux Pays-Bas soit fin novembre.

Auparavant cette année, Deliveroo a informé UKTN qu’il suspendra ses emplois pour un certain nombre de postes, bien qu’il n’ait pas prévu de suppression de tâches.

Compte tenu de son introduction en bourse terne en mars 2021, Deliveroo a en fait continué à poursuivre un modèle de croissance par rapport aux bénéfices.

Cependant, les employeurs de l’entreprise sont désormais déterminés à faire en sorte que l’entreprise réalise son premier bénéfice étant donné lors de sa création.

Créateur et PDG de l’entreprise, William Shu a déclaré que « Deliveroo se consacre à fournir un développement gratifiant ».

Cependant, Anthony Miller, co-fondateur de la société britannique d’experts en technologie TechMarketView, a déclaré Shu « a peut-être mal interprété la signification du mot ‘dévouement’ – je crois qu’il suggère ‘rêves' ».

Miller a ajouté : « Comme toujours, la vérité est déprimante dans les chiffres. »

Shu a informé The Times en mars de cette année que Deliveroo avait l’intention de récupérer ses coûts fin 2023 ou début 2024. Les actions de la start-up cotée à Londres se sont arrêtées de plus de 3 trimestres étant donné qu’il a été rendu public pour la première fois.

En revanche, une note d’analyste du cabinet d’études Jefferies a déclaré que les mesures de profit du premier semestre de Deliveroo sont « excellentes » et que le « commentaire sur le taux de sortie du deuxième trimestre suit l’inflexion requise du deuxième semestre « .

Toute l’actualité en temps réel, est sur L’Entrepreneur

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici